Deuxième de Ligue 1, le LOSC renaît de ses cendres en ce début de saison. Une excellente santé que le club nordiste doit notamment à sa BIP-BIP mais aussi à un collectif bien huilé pour le plus grand bonheur de Christophe Galtier. Une ascension fulgurante qui n’a pas échappé aux multiples recruteurs des écuries européennes, qui se déplacent toujours nombreux pour superviser les joueurs lillois au stade Pierre Mauroy. Si la situation sportive lilloise est beaucoup plus enviable que la saison dernière, l’aspect économique inquiète toujours la DNCG.

Les dirigeants nordistes devront d’ailleurs apporter toutes les garanties nécessaires à ce sujet lors de leur passage devant l’instance le 10 décembre prochain. Et le président des Dogues Gérard Lopez souhaiterait ainsi réaliser des ventes à hauteur de 30 à 40 millions d’euros. Présent en conférence de presse, l’entraîneur du LOSC Christophe Galtier a apporté un petit éclairage sur le mercato d’hiver lillois. Si le dauphin du PSG a su conserver son ossature l’été dernier en apportant des retouches bien senties, ce dernier pourrait subir les assauts de grands clubs européens en janvier pour Nicolas Pépé ou encore Thiago Mendes notamment.

Christophe Galtier s’attend à tout pour cet hiver

Mais à en croire Galtier, Lille aura des arguments à faire valoir dans ce mercato hivernal. « Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y aura pas beaucoup de départs et pas beaucoup d’arrivées. Je suis convaincu que si il y a des départs de joueurs importants, ils seront compensés par l’arrivée de joueurs de qualités », confie ainsi l’ancien coach de l’AS Saint-Etienne. Ce qui signifierait donc en filigrane, que les discussions entre l’intéressé et sa direction vont bon train en ce moment. Une chose s’avère certaine, le classement du LOSC en fin de première partie de saison conditionnera le mercato lillois.

« On parle souvent sur les différentes possibilités et comment on peut compenser les départs ou améliorer l’effectif en fonction du classement à la fin de la 1ère partie de saison. On peut être attaqués pour des bons joueurs qui font un gros début de saison comme cet été, sans que ça aboutisse sur un départ. S’il devait y avoir des ventes, nous travaillerons pour les remplacer », poursuit Galtier. Les supporters des Dogues devront donc se préparer à tous les scénarios dans les prochaines semaines...