Alors que le Hertha Berlin ne lâche pas Lucas Tousart (22 ans) d’une semelle, l’Olympique Lyonnais prépare ses arrières. Longtemps, les Gones ont fixé Jean-Michaël Seri (28 ans) comme priorité avant d’abandonner face à l’inflexibilité de Galatasaray, où le milieu ivoirien est prêté par Fulham, et la difficulté du dossier, malgré des offres présentées aux Cottagers. L’Équipe révélait ce dimanche un des plans B de l’OL : Bruno Guimarães.

Juninho en personne a ouvert le dossier menant au milieu de terrain de 22 ans, sous contrat jusqu’en 2023. Le directeur sportif rhodanien apprécie le profil de l’international Espoirs auriverde, qui a été l’un des meilleurs de la Seleção ce dimanche face au Pérou (1-0, tournoi de qualification olympique). Interrogé par Record au Portugal, le président de l’Athletico Paranaense Mario Petraglia a confirmé que l’Olympique Lyonnais s’était bien positionné pour son milieu de terrain Bruno Guimarães (22 ans).

Plus de 20 M€

« Lyon n’est pas le seul club intéressé, il y en a d’autres », a expliqué le patron de l’écurie brésilienne avant de poursuivre. « Nous n’attendons pas un club en particulier, mais nous bouclerons avec le premier qui nous présente une proposition satisfaisant nos prétentions. Ce que nous demandons n’est pas absurde. On peut facilement le comprendre. Nous voulons recevoir ce que Bruno vaut. Nous savons qu’il sera revendu pour un énorme montant », a-t-il martelé.

Et selon les informations récoltées par le quotidien portugais (Guimarães est également ciblé depuis plusieurs semaines par Benfica), les Brésiliens réclament au moins 20 M€ + 20% sur une future revente. Les Lisboètes ont bien formulé une offre à hauteur de 20 M€, sans accéder à la requête concernant les incentives. La proposition a donc été balayée. L’OL sait ce qui lui reste à faire. À noter enfin que l’Atlético de Madrid dispose d’une option préférentielle pour Bruno Guimarães, négociée lors du transfert de Renan Lodi (21 ans) à l’été dernier.