Il aura donc fallu attendre de nombreuses semaines pour voir une recrue arriver à l’Olympique de Marseille. Après une longue attente, le club phocéen a en effet officialisé l’arrivée d’Alvaro Gonzalez vendredi après-midi. Le défenseur espagnol a été prêté par Villarreal pour l’ensemble de la saison, avec une option d’achat. Rapidement, Andoni Zubizarreta est revenu sur le recrutement du joueur de 29 ans. Et au lendemain des mots du directeur sportif olympien, la première recrue phocéenne a livré ses premières impressions sur son arrivée.

Interrogé sur la chaîne YouTube du club, Alvaro Gonzalez a d’abord fait part de son enthousiasme et de sa joie : « oui, c’est ce que je cherchais pour cette année (un nouveau défi, ndlr). Après neuf années passées en Liga espagnole, je crois que mon corps avait besoin de changement. Quand on m’a présenté l’opportunité de venir à l’OM, je n’ai eu aucun doute parce qu’autant en Espagne que hors de l’Europe, on parle de la ferveur des supporters de l’OM, de ce que véhicule le club. C’est un grand pas en avant pour moi dans un grand club, c’est un nouveau défi dans un nouveau championnat et c’est toujours excitant. »

« Je suis un joueur qui ne fuit pas les responsabilités »

Le défenseur espagnol, qui n’a pas réfléchi à deux fois avant de rejoindre l’OM, a ensuite évoqué la concurrence avec Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car. Un aspect qui ne lui fait pas peur, lui qui souhaite avant tout une bonne entente. « Le plus important, c’est que l’on s’entraide, nous avons un objectif commun. Nous avons beaucoup de choses à nous apporter réciproquement. Ils connaissent bien le championnat. Et moi aussi, je peux leur apporter quelque chose. En Espagne, j’ai joué plus de 300 matches en première division. Je peux leur apporter un peu d’expérience, et la façon dont on travaille en Espagne. Finalement, le plus important, c’est que l’on s’entende entre défenseurs pour le bien de l’équipe », a enchaîné l’ancien joueur de Villarreal.

En attendant de voir ses premiers pas et sa relation avec ses coéquipiers, Alvaro Gonzalez a poursuivi son intervention en parlant de ses qualités : « je pense être un joueur rapide. (...) Je pense être un joueur intelligent. Dans le football espagnol, la tactique prime sur l’aspect physique alors qu’il me semble qu’ici, il s’agit d’un football plus physique et qu’il faut une bonne préparation physique. Avec toutes les années que j’ai passées à Villarreal, nous avons notamment appris à bien ressortir le ballon, et à essayer de toujours bien jouer au football. J’espère que vous aurez l’occasion de voir ça. Je pense que ce sont mes principales qualités. Je suis également un joueur de caractère. (...) Je suis un joueur qui ne fuit pas les responsabilités. Je pense que c’est important de le transmettre à ses coéquipiers. De se donner de la confiance. » Des mots qui devraient faire plaisir aux supporters phocéens.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10