Avec un point sur six possibles lors des deux derniers matchs, l’OM perd du terrain sur la concurrence. Dans le creux de la vague depuis plusieurs semaines, les hommes de Rudi Garcia ne parviennent pas à inverser la tendance malgré le léger mieux observé mercredi à Saint-Etienne (défaite 2-1). Présent en conférence de presse avant le déplacement de son équipe dimanche à Caen, Rudi Garcia a évoqué l’absence de Kostas Mitroglou dans le Forez.

Une mise à l’écart du groupe qui a défrayé la chronique et relancé les rumeurs sur un potentiel départ en janvier. Mais comme nous vous le révélions jeudi, l’international grec a décidé de faire profil bas et d’accepter la décision de son entraîneur sans faire de vague. Objet du courroux des supporters, l’ancien attaquant de Benfica figurera bien dans le groupe marseillais pour la rencontre face à Caen qui revêt d’une importance capitale pour les Olympiens. Mais pour Garcia tout demeure limpide sur la situation de son buteur, et son absence à Geoffroy-Guichard repose sur des critères purement sportifs.

Rudi Garcia satisfait du comportement de Mitroglou

« Kostas sera dans le groupe à Caen, c’était un choix tactique à Saint-Etienne. Il répond à mes attentes, chaque fois qu’un joueur est piqué ou en dehors du groupe, j’attends une réaction, » explique ainsi le coach marseillais. Mais alors, l’électrochoc a-t-il eu lieu chez Mitroglou ? A en croire Garcia, son joueur a su rebondir et postule à une place de titulaire à d’Ornano. Le natif de Kavala afficherait ainsi de belles dispositions à l’entraînement.

« Kostas a cette réaction, hier j’ai même eu peur qu’il blesse un joueur à l’entraînement. Il a répondu avec de l’engagement, mais cela veut dire qu’il a cette réaction et c’est ce que j’attends de lui, » confie l’ancien entraîneur de l’AS Roma. Face aux Verts, Rudi Garcia avait décidé de se passer une nouvelle fois de Valère Germain et Kostas Mitroglou en pointe. Le dernier cité qui n’a plus trouvé le chemin des filets depuis le 2 septembre dernier en Ligue 1, aura-t-il sa chance dimanche ? Seul le technicien phocéen connaît la réponse pour l’instant...