C’est l’un des dossiers les plus chauds que Leonardo doit - ou devait - gérer dans les prochaines semaines. Tanguy Kouassi, 17 ans seulement, a fait ses débuts avec le club de la capitale pendant ce mois de décembre, avec une titularisation face à Montpellier en Ligue 1 puis contre Galatasaray sur la scène européenne. Et le titi parisien a montré de belles choses dans l’entrejeu, à tel point qu’il s’est mis Thomas Tuchel dans la poche. L’allemand l’a ainsi encensé en conférence de presse, mettant en avant « sa grande personnalité ».

Seulement, il n’a toujours pas signé de contrat pro et son bail avec le champion de France en titre expire en juin prochain. « On espère vraiment qu’il va signer un nouveau contrat. C’est un gars très fiable. Il l’a montré. Peut-être, on peut dire qu’il y a un risque mais c’est le football de prendre des risques. Maintenant, c’est à lui et l’agent de trouver des solutions », expliquait l’entraîneur allemand du club francilien ce samedi en conférence de presse, alors que de nombreux clubs étaient annoncés sur les rangs.

Un accord en passe d’être conclu

On parlait de Manchester City et des deux clubs de la galaxie Red Bull, Salzbourg et Leipzig. Et si on se fie aux informations de Sky Sport Allemagne, c’est le club de Bundesliga qui a raflé la mise et va s’offrir le joueur formé au Paris Saint-Germain. Le média germanique explique qu’un accord est en voie d’être bouclé, et que Kouassi défendra les couleurs de l’actuel leader du championnat d’Allemagne.

Un nouveau coup dur pour le Paris Saint-Germain, qui voit un énième joueur formé à la maison quitter le navire. D’autant plus que cette fois, les Parisiens ne toucheront aucune contre-partie financière, contrairement à ce qui s’est passé cet été avec les ventes de Moussa Diaby (Leverkusen, 15M€) ou Thimothy Weah (Lille, 10M€), pour ne citer que deux exemples. À Leipzig, Kouassi retrouvera d’ailleurs Christopher Nkunku, arrivé pour 13M€ lors du dernier mercato estival. Espérons pour Leonardo et le PSG qu’ils n’aient pas à trop regretter cet échec...