Sur le terrain, Thiago Silva (35 ans) réalise une saison plus que correcte. Malgré son âge avancé pour un joueur de champs, le Brésilien reste le patron d’une défense où Presnel Kimpembe, Marquinhos et Abdou Diallo sont encore loin de pouvoir remettre en question son leadership. Dans les faits, le Carioca mériterait donc la prolongation de contrat après laquelle il court depuis plusieurs mois. Mais à Paris, personne ne semble pressé de blinder O Monstro.

Une réticence qui avait été observée depuis un certain temps au moment d’écouter Thomas Tuchel ou Leonardo s’exprimer à ce sujet. « Le futur ? On va décider ensemble. Il ne faut pas avoir de doutes ou quoi... Il faut être clair avec eux tout le temps, et on verra ce qui va se passer pendant la saison. (...) Il n’y a pas de timing, ça dépendra de nos sentiments, de notre situation » , déclarait ainsi le directeur sportif parisien le mois dernier. Et selon Le Parisien, Thiago Silva risque d’attendre encore longtemps avant d’être fixé sur son sort.

Les critiques toujours existantes au sein du vestiaire

Le quotidien révèle en effet que l’ancien pensionnaire de Fluminense laisse perplexes ses partenaires, notamment quand les grands rendez-vous arrivent. Encore une fois, TS se voit donc reprocher une fragilité lorsque Paris fait face aux gros. Ainsi, le joueur serait apparu très stressé à l’approche du déplacement du PSG au Real Madrid (le 26 novembre dernier). Regards noirs, ondes négatives, bref c’était pas la joie au Camp des Loges. Et pendant le match au Bernabéu, Le Parisien poursuit en affirmant que Tuchel a estimé que son capitaine avait évolué dans une position trop reculée alors qu’il avait voulu un bloc plus haut.

Un scénario qui ne s’est pas traduit pas une cuisante défaite (2-2), mais qui rappelle étrangement la même critique qui avait été faite au joueur lors de la fameuse remontada barcelonaise (6-1). Comme souvent, les prestations d’ensemble du capitaine francilien ne sont pas remises en question, mais son approche trop fragile des grands rendez-vous reste l’un des soucis de l’équipe rouge-et-bleu. Enfin, il lui est également reproché de tenir en grippe ses partenaires à l’entraînement pendant plusieurs jours pour des broutilles. Bref, Thiago Silva est encore loin d’avoir paraphé son nouveau bail.