Le dossier Neymar focalisant l’attention de tous, il ne faut pas oublier que le Paris Saint-Germain doit réaliser un mercato estival d’envergure. Nasser Al-Khelaïfi a donné la tendance en réclamant des joueurs combatifs à l’état d’esprit irréprochable, à l’opposée des comportements de star qu’il estime avoir trop vu la saison passée. Le milieu de terrain Allan figure plus que jamais dans ce cadre.

Déjà courtisé par le PSG lors du dernier mercato hivernal, il aurait adoré signer dès le mois de janvier mais avait été retenu par Naples et son président Aurelio de Laurentiis, sur demande de Carlo Ancelotti. Le PSG n’a pas abandonné cette idée, restant toujours séduit par un joueur qui avait brillé lors de la double confrontation entre les deux équipes en phase de poule de la Ligue des Champions.

Ca se rapproche entre le PSG et Naples

Comme l’explique ce matin Il Mattino, le club de la capitale est revenu à la charge avec une nouvelle offre de 60 M€ (la Gazzetta dello Sport parle de son côté de 55 M€ + 5M€ de bonus). De Laurentiis réclame plus, 75 M€ selon Il Mattino, un peu moins selon la Gazzetta dello Sport, qui explique que le président napolitain pourrait céder à 70 M€. Une bonne nouvelle pour le PSG, qui s’est, en parallèle, déjà mis d’accord avec l’entourage d’Allan pour le contrat. Un contrat de 5 ans, avec 6 M€ net par saison.

Le milieu de terrain défensif n’a qu’une envie, rejoindre le PSG. Après le refus de Naples de le vendre en janvier, son rendement avait nettement baissé. Le retour de Leonardo au poste de directeur sportif n’a pas changé les plans initiaux, au contraire. Le dossier pourrait bientôt s’accélérer, ce qui offrirait enfin une vraie solution au poste de sentinelle. En attendant de voir aussi si le dossier Ander Herrera, en fin de contrat à Manchester United et régulièrement annoncé à Paris, va également se concrétiser.