Événement. Le quotidien polonais Przeglad Sportowy publie ce jeudi un entretien exclusif avec Pini Zahavi. L’influent agent israélien est plutôt rare dans les médias. Alors, forcément, nos confrères polonais ont profité de l’occasion pour lui poser des questions sur le buteur phare de leur sélection, Robert Lewandowski, avec qui il collabore désormais. Et si l’attaquant du Bayern Munich est annoncé un peu partout en Europe (Paris SG, Real Madrid, Chelsea, etc.), son représentant a expliqué que ce dossier était loin d’être simple.

L’article raconte en somme que le transfert de Robert Lewandowski est une opération difficile et délicate. Personne ne peut dire à ce jour que "Robert sera là ou Robert va partir". Les rumeurs sur les accords contractuels et les montants de transfert ne sont que de la spéculation. Rien n’a été déterminé pour l’heure, a-t-il été expliqué en substance par l’ancien journaliste au média polonais. Un discours laissant ainsi toutes les portes ouvertes et ne prenant aucun risque de froisser les Bavarois, avec qui le buteur est sous contrat jusqu’en juin 2021.

« Neymar a fait ce qu’il avait à faire »

La star munichoise n’est pas la seule à faire appel à celui que l’on surnomme Mr Fix it quand arrive l’heure du marché des transferts. Ainsi, Zahavi a joué un rôle crucial dans l’arrivée de Neymar au PSG l’été dernier. Un transfert à 222 M€ ! Il a dévoilé la principale raison qui avait poussé le n° 10 de la Seleção à rejoindre le Parc des Princes. « Neymar a fait ce qu’il avait à faire pour une importante raison. Il y a trois superstars du football dans le monde : Messi, Ronaldo et lui. Ils ne peuvent pas jouer dans le même club », a-t-il glissé avant de poursuivre.

« Au Camp Nou, le Brésilien était toujours le numéro 2 derrière Leo. Pour les coups francs, les penaltys, tout le reste... Il est arrivé en Espagne comme jeune footballeur. Il y a grandi, progressé. Maintenant, il est grand. Il a 26 ans et a 8 ou 9 saisons de haut niveau derrière lui. Il a besoin d’indépendance. Le PSG a de grandes ambitions. Avant l’arrivée de Neymar, personne ne voulait regarder la Ligue 1, mis à part les Français eux-mêmes. Ney a changé ça », a-t-il conclu. Une explication qui donne quelques indices sur l’avenir du Paulista au regard des rumeurs envoyant l’Auriverde un peu partout en Europe : du Real Madrid à Manchester United en passant le FC Barcelone et Manchester City.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10