Lille souhaitait étoffer son entrejeu. Avec un Thiago Maia peu en vue depuis deux ans et en partance pour l’Italie, le club nordiste s’est très rapidement activé pour dénicher le renfort idoine. Doté de l’atout Luis Campos, le LOSC s’est en effet rapproché d’un certain Jorge Mendes pour tenter sa chance auprès du champion d’Europe 2016 portugais Renato Sanches. Ce dernier est en mal de temps de jeu au Bayern Munich... et les Bavarois étaient disposés à le lâcher.

Barré dans un entrejeu munichois très fourni (Goretzka, Tolisso, Javi Martinez, Thiago Alcantara, Cuisance), Sanches avait très bien accueilli l’intérêt lillois. Le challenge était séduisant : rallier une équipe où la pression est moindre qu’au Bayern pour se relancer, tout en profitant d’une exposition très enviable de la Ligue des Champions. Tout était donc réuni pour que l’affaire se fasse. Et celle-ci s’est accélérée dans les dernières heures - Lille ayant même surpris tout son monde en négociant, non pas un prêt, mais un transfert sec - pour se finaliser ce vendredi.

Lille recrute le Golden Boy 2016

« C’est fait ! Le LOSC, le FC Bayern Munich et Renato Sanches sont tombés d’accord pour le transfert du milieu de terrain de 22 ans chez les Dogues. L’international portugais (18 sélections) a signé un contrat de 4 ans, soit jusqu’en 2024 », peut-on lire dans le communiqué du club lillois publié il y a quelques instants. « Nous sommes vraiment satisfaits et très heureux d’avoir conclu le recrutement de Renato Sanches. C’est un joueur exceptionnel ! Il présente un profil très intéressant et tout à fait cohérent avec notre projet », a de son côté expliqué Marc Ingla, directeur général du LOSC.

Cet été, Lille aura donc battu tous les records. Son record de vente avec le départ de Nicolas Pépé à Arsenal pour 80 M€. Et donc son record en termes de recrue avec plus de 20 M€ déboursés pour enrôler celui qui avait émerveillé la planète football en 2016 sous les couleurs du Benfica et du Portugal à l’Euro. Reste maintenant à savoir si Sanches pourra enfin reprendre le fil d’une carrière en nette perte de vitesse.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10