Jean-Michel Aulas est un homme heureux. « En ce moment, je suis très souriant avec tout le monde », a-t-il même lancé en conférence de presse à ceux qui avaient remarqué son agacement sur les réseaux sociaux quant au cas Emmanuel Mammana. Heureux et souriant donc, puisqu’il a présenté sa 6e recrue, et probablement la dernière, le défenseur central brésilien Marcelo. Défini comme la priorité de Bruno Genesio, le joueur de 30 ans a été recruté contre 7 M€ et a signé un contrat de 3 ans. Symbole donc de la confiance accordée par le club rhodanien, mais également un mauvais signe pour les autres joueurs du secteur défensif.

Ils sont actuellement 6 à pouvoir évoluer à ce poste : le nouveau Marcelo, Jérémy Morel (puisque le couloir gauche affiche complet avec Mendy et Marçal), Mouctar Diakhaby, Emanuel Mammana, Mapou Yanga-Mbiwa et Nicolas Nkoulou. Autant dire que les places seront chères. Evidemment, tous ne seront pas lyonnais au 1er septembre. « Il y aura des choix, peut-être des départs. Je préfère m’adresser aux joueurs concernés avant d’en parler ici. Je pense que 4 défenseurs centraux est le bon nombre », a glissé Genesio.

En allant très vite sur le mercato, l’OL a quasiment bouclé son recrutement. Mais il lui reste désormais à dégraisser l’effectif, chose pénible et délicate que Jean-Michel Aulas va gérer directement. « J’ai donné comme consigne de faire les recrutements qu’il souhaitait et après je m’occuperai personnellement de faire partir ceux qui devront partir. On fera notre travail. C’est moi qui ait donné le sens et la chronologie des choses plutôt que d’attendre d’avoir résolu d’autres problèmes », a assuré JMA, avant de préciser qu’il « n’y aura pas de loft ». Le message est en tout cas passé auprès des principaux concernés. Sur les 6 défenseurs centraux présents au club, Yanga-Mbiwa et Nkoulou ressemblent de plus en plus à de futurs partants...