Sur le papier, ses 6 buts et sa passe décisive signés en 16 apparitions en Ligue 1 cette saison ne laissent pas forcément transpirer ses états d’âme. Et pourtant. À l’heure d’affronter Lille dans un match capital dans l’optique du titre (l’OL possède 6 points de retard sur le PSG, Ndlr), les Gones ne savent pas vraiment sur quel Licha ils pourront compter. Car l’Argentin a le blues.

Dans son édition du jour, L’Équipe indique en effet que l’ancien buteur de Porto a très mal digéré le dernier mercato hivernal. Frustré d’avoir vu le président Aulas refuser une offre de 6 M€ faite par Tottenham le 31 janvier, Licha a du mal à encaisser que l’OL l’ait empêché d’aller voir ailleurs. « Cette période est terminée et, maintenant, on est partis pour quatre mois qui peuvent être exceptionnels pour nous. Je peux imaginer qu’il a été touché, car Licha est un garçon sensible. Même si ces situations n’étaient pas faciles à gérer ni à digérer, il faut revenir à la raison et regarder les perspectives », a d’ailleurs confié Rémi Garde, confirmant ainsi la déception de son buteur. Mais ce n’est pas tout.

Lisandro Lopez ne veut également plus jouer sur le côté gauche. Et alors que le président Aulas doit composer avec un Bafé Gomis qu’il souhaitait vendre plus que Licha, ce dernier désire désormais entrer en concurrence directe avec l’international tricolore. Sauf que dans ce registre, c’est l’ancien Stéphanois qui se montre plus performant (12 buts en 23 rencontres). Pas facile donc pour Garde de donner raison à l’Argentin.

Entre un départ avorté, un positionnement qui ne lui convient plus et un club obligé de se serrer la ceinture, Lisandro ne serait plus vraiment emballé par un avenir durable à l’OL. Pour preuve, L’Équipe annonce que le joueur aurait fait part à son entourage de sa volonté de ne pas prolonger un contrat arrivant à échéance en 2014. Si un transfert l’été prochain semble donc inéluctable, reste maintenant à savoir quel visage affichera Licha jusqu’à la fin de la saison. Premiers éléments de réponse ce soir.