Leader du championnat de France à l’issue de la première partie de saison, l’OGC Nice ne cesse d’impressionner. Et à l’approche de l’ouverture des portes du mercato hivernal, les Aiglons sont au cœur de nombreuses rumeurs de transferts. Ces derniers jours, les noms de Memphis Depay (22 ans), en grande difficulté à Manchester United, Ezequiel Lavezzi (31 ans), désormais en Chine au sein du Hebei China Fortune FC, Yacine Brahimi (26 ans, FC Porto), Sofiane Feghouli (26 ans, West Ham) ou encore Clément Grenier (25 ans, OL) étaient annoncés du côté de l’Allianz Riviera.

Interrogé dans les colonnes de But Football Club, Jean-Pierre Rivère a souhaité mettre les choses au clair concernant les intentions de son club lors du prochain mercato. « Le mercato hivernal est très différent de celui d’été. Si on a une opportunité, on regardera. Mais on peut très bien s’arrêter là aussi… On nous met outsider pour le titre mais on reste une équipe jeune, qui a la volonté de progresser et de prendre du plaisir. Nous ne nous voyons pas plus beau que nous sommes », a-t-il déclaré. Mais alors, le club azuréen va-t-il tenter un nouveau pari cet hiver, à l’image de Dante, Belhanda ou encore Mario Balotelli, qui rayonne à nouveau sur le pré sous la tunique des Rouge-et-Noir (8 buts en Ligue 1) ? Malheureusement pour les supporters niçois, la réponse est négative.

« Un autre coup à la Balotelli ? Non. Vous allez sans doute faire allusion à la rumeur qui envoie Ezequiel Lavezzi chez nous. Dans le club, on n’a jamais évoqué la question. Je ne vois pas d’où c’est sorti et pourquoi ça perdure. Pour nous, il n’y a pas de sujet Lavezzi. Il n’y aura pas de coup fumant en janvier. On a un budget. On doit s’y tenir et ne pas faire n’importe quoi non plus », a lâché le dirigeant niçois. Le message est clair, l’OGC Nice ne veut pas faire n’importe quoi cet hiver et perturber un effectif qui tourne à plein régime. Jean-Pierre Rivère doit certainement le savoir, "on ne change pas une équipe qui gagne".