À croire que la période d’hibernation est terminée. Un peu disparu au cœur de l’hiver après un début de saison canon, Hugo Cuypers est sorti de sa tanière d’orsu pour faire à nouveau parler de lui. Le milieu offensif belge a réalisé un mois de février particulièrement emballant. Un rebond qui coïncide avec la bonne période vécue par l’AC Ajaccio, revenu à la lutte pour la montée directe et les deux premières places du championnat de Ligue 2. Une bonne nouvelle pour le club corse, 5e à deux points de la 2e place, avant de recevoir ce samedi le leader lorientais (15h).

Redevenu titulaire après deux mois passé sur le banc

Sur les quatre matches auxquels il a participé en février, le joueur de 23 ans au profil de deuxième attaquant a enchaîné les performances. 2 passes décisives contre le Paris FC (victoire 3-2), une autre face à Auxerre (défaite 3-2) et enfin un but contre Orléans (victoire 3-0). Il se plaît à évoluer en soutien d’un Gaétan Courtet dans ce 4-4-2. Auteur d’un doublé à l’aller contre Valenciennes, il a cette fois-connu moins de réussite le week-end passé (0-0) malgré une belle opportunité en première période.

C’est aussi une petite revanche pour le joueur formé au Standard de Liège, lui qui n’avait connu qu’une seule fois le onze de départ d’Olivier Pantaloni entre la fin novembre et le début du mois de février. Il faut dire que son début de saison avait laissé apercevoir de belles promesses. Débarqué à la surprise générale en prêt en provenance de l’Olympiakos sitôt après le sauvetage de l’ACA par la DNCG, l’ancien meilleur buteur de D2 grecque (du temps où il évoluait à Ergotelis (22 buts en 28 matches en 2017/2018) avait été recommandé par un autre Corse, François Modesto, alors directeur du recrutement au club du Pirée.

Recommandé par François Modesto

« Il m’a parlé d’Hugo Cuypers qui avait passé une saison blanche dans le club dans lequel il était prêté. Il m’a dit que c’était une valeur sûre pour la Ligue 2, donc j’ai sauté sur l’occasion pour le recruter », détaillait Pantaloni en octobre dernier à BeIN Sport. Ce recrutement s’est très rapidement révélé être une bonne affaire. Remplaçant, Cuypers avait seulement attendu son deuxième match face à Le Mans pour ouvrir son compteur. Un doublé en 30 minutes en sortie de banc et le voilà qui rééditait cette performance la semaine suivante face à VA en démarrant le match cette fois. Après 21 matches de championnat il compte 5 passes décisives et 5 buts.

Le Belge doit désormais étirer au maximum cette bonne période et aider l’ACA à lutter jusqu’à la fin de saison pour la montée en Ligue 1. Sujet tabou jusque-là, Pantaloni en personne a commencé à en parler alors que se profile la réception de Lorient, qui reste sur trois défaites lors des quatre derniers matches. « C’est une équipe qui a eu des derniers résultats en dent de scie mais elle a beaucoup de potentiel et il faut s’attendre à une réaction de leur part. Ces équipes-là savent rebondir très vite. Il ne faudra pas trembler, ne pas être timide, et exprimer notre jeu de la meilleure des manières avec nos qualités et notre détermination. » Et un peu de Cuypers aussi.