Particularité anglaise, les PFA Awards, distinctions décernées par l’ensemble des joueurs de Premier League, ont été célébrés alors que plusieurs batailles (titre, Ligue des Champions, relégation) du championnat sont encore loin d’avoir livré leur verdict. Mais au pays de Sa Majesté, on n’attend pas. Vainqueur du titre de meilleur joueur de Premier League la saison passée, le Gallois Gareth Bale a donc cédé son trophée au Hollandais volant d’Arsenal, Robin Van Persie.

Auteur de 27 buts en 35 matches de championnat, le Batave est actuellement le meilleur buteur de la ligue. Logiquement primé pour avoir réalisé sa plus belle saison sous le maillot des Gunners, RVP est accompagné par l’inévitable Wayne Rooney (MU). Dauphin de Van Persie (26 réalisations), l’Anglais est parvenu à écarter l’Argentin Sergio Agüero pourtant très efficace pour sa première année en Premier Leaue (22 buts en 31 matches).

Dans l’entrejeu, pas de surprises. Meilleur passeur du championnat (13 offrandes), David Silva figure aux côtés du percutant Yaya Touré, de l’aboyeur Scott Parker et de l’incontournable Gareth Bale. Co-meilleur passeur, le Mancunien Antonio Valencia n’est en revanche pas présent. Enfin, pour ce qui est du secteur défensif, Hart et Kompany ont rejoint le reste des Citizens primés grâce au statut de meilleure défense du championnat de Man City. Profitant de l’excellente saison de Newcastle, l’Argentin Coloccini est l’autre surprise du vote. Grand espoir du football anglais, Baines (Everton) occupe le flanc gauche, tandis que le côté droit a été confié à Kyle Walker. Ce dernier a d’ailleurs été élu meilleur Espoir du championnat, une petite surprise puisqu’Agüero faisait partie des favoris.

L'équipe type de la Premier League 2011/2012