Ce n’est un secret pour personne, Paul Pogba va beaucoup mieux avec Manchester United depuis le départ de José Mourinho et l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjaer sur le banc. Le champion du monde français en est déjà à quatre buts marqués en Premier League sous les ordres du Norvégien, et c’est lui qui a mis Rashford sur orbite hier lorsque l’attaquant anglais a inscrit le seul but de la rencontre contre Tottenham (victoire 1-0). Décisif dans le jeu et plus épanoui, Pogba n’est plus le même depuis le départ de José Mourinho, avec lequel les relations étaient particulièrement tendues. Et il est difficile pour lui de nier que le style du Portugais se mariait moins bien avec ses qualités.

Il est revenu, dans des propos relayés par Sky Sports, sur cette bonne période qu’il traverse actuellement : « je prends du plaisir à jouer au football. C’était difficile dans le système (avec José Mourinho). Je préfère attaquer, presser, jouer haut. Défendre n’est pas mon plus gros point fort. Là où je joue (en ce moment), est la zone du terrain où je me sens le plus à l’aise. Cela m’aide (d’avoir Nemanja Matic et Ander Herrera derrière lui). Je sais que j’ai une sécurité derrière moi ce qui fait que j’ai plus de libertés. » Le milieu mancunien a ensuite commenté sur la victoire des Red Devils face aux Spurs : « C’était un gros test très important. Nous avions besoin de points, tout comme Tottenham. Nous sommes très fiers de notre performance. C’était une belle passe (celle qu’il a offerte à Rashford sur le but) mais nous avons beaucoup travaillé dessus. Il a fait une belle course et j’ai essayé de lui offrir une balle parfaite. Le top 4 (en championnat) est notre objectif. Nous devons continuer comme ça. »

Les compliments de Solskajer

En conférence de presse, son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer a évoqué lui aussi le nouveau positionnement de Pogba. « Nous encourageons Paul à aller de l’avant, nous l’encourageons à revenir et à récupérer, mais quand vous avez son habileté, vous voyez la bonne passe, la passe décisive. Marcus Rashford fait une belle course (sur le but). Paul est un des meilleurs milieux de terrain du monde quand il joue plus haut, donc il faut le laisser aller de l’avant. Et puis vous avez Nemanja Matic et Ander Herrera, deux joueurs fantastiques... Ils nous donnent de l’énergie et de l’équilibre, et c’est ce qui aide Paul à aller devant. » Des louanges appréciables pour l’international français, qui traverse sa meilleure période de la saison.

Surtout, il représente la menace la plus importante de Manchester United aux yeux de ses futurs adversaires en Ligue des Champions. On parle là du Paris Saint-Germain, que les Red Devils accueilleront le 12 février prochain à Old Trafford pour le huitième de finale aller. En zone mixte après la victoire parisienne face à Amiens samedi, Thiago Silva expliquait qu’il se méfiait énormément du talent de Paul Pogba, selon lui l’homme à surveiller prioritairement côté mancunien. Libéré du travail défensif et de l’ombre de Mourinho, Paul Pogba est bien parti pour être le leader offensif de l’ère Solksjaer.