Soirée mondaine en Angleterre lors de la 45e cérémonie de l’association des footballeurs professionnels (PFA) qui décerne le titre de footballeur de l’année. Une récompense toujours très suivie outre-Manche, qui vient quasiment conclure la saison. S’il reste encore 3 journées de championnat, les membres de la PFA ont choisi ce soir qui serait le successeur de N’Golo Kanté, sacré l’an passé. Il y avait un certain suspense entre Kevin De Bruyne et Mohamed Salah.

C’est l’Égyptien qui s’est vu décerner la prestigieuse récompense. Le joueur de Liverpool a réalisé une saison incroyable puisqu’il a marqué son 31e but en Premier League ce samedi lors du nul de son équipe à West Bromwich (2-2). Principal artilleur des Reds, il a permis aux siens de jouer les premiers rôles en championnat (3e à l’heure actuelle) mais a aussi distribué 9 passes décisives en 33 rencontres. Et ce n’est pas tout, car Liverpool est toujours en course pour une finale de Ligue des Champions.

Les qualités de buteur de Salah ont eu les faveurs du jury plutôt que celles de De Bruyne, un joueur dont les caractéristiques s’inscrivent davantage dans un collectif. Le Red devance donc le Belge mais aussi David De Gea (Manchester United), Harry Kane (Tottenham), David Silva (Manchester City) et Leroy Sané (Manchester City). Mohamed Salah devient le 2e joueur africain à remporter ce trophée après Riyad Mahrez en 2016 (Leicester).