C’est sous la grisaille et la pluie du nord de l’Angleterre qu’Unai Emery et ses hommes lançaient leur saison de Premier League. Face aux Magpies, les Gunners avaient à cœur de faire aussi bien que les autres formations du haut de tableau que sont Liverpool, Manchester City ou Tottenham, qui ont toutes trois remporté leur première rencontre. Pour ce match, l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain n’alignait aucune de ses recrues estivales, puisque Pépé, Ceballos, David Luiz et Martinelli démarraient sur le banc, tout comme Alexandre Lacazette et Lucas Torreira. Aubameyang était ainsi accompagné de Nelson et Mkhitaryan aux avant-postes, avec Willock, Xhaka et Guendouzi au milieu. En face, on avait droit à un 3-5-2 avec la présence de l’ancien marseillais Javi Manquillo en piston droit. Au final, Arsenal a remporté ce match sur le score de 1-0.

C’est Joelinton qui signait la première opportunité de la partie. La flambante recrue des Magpies tentait sa chance d’une tête croisée qui passait tout près du montant gauche de Leno (17e). Almirón posait énormément de soucis aux Londoniens, alors que Shelvey touchait le poteau sur cette frappe puissante (19e). Il fallait attendre la 23e minute pour voir les Cannoniers enfin créer du danger, avec cette passe en retrait de Monreal pour Mkhitaryan, mais l’Arménien expédiait le cuir au-dessus des cages, pourtant bien place dans la surface. Derrière, c’était toujours fragile et Joelinton se promenait. Le Brésilien était cependant trop maladroit, entouré de quatre défenseurs (27e). C’était aussi le cas en face, puisqu’Aubameyang, servi par Mkhitaryan, voyait sa frappe être bien sortie par Dubravka. Aucune des deux équipes ne parvenait à profiter de ses temps forts.

Pépé et Saint-Maximin ont débuté

Peu à peu, les deux formations commençaient même à resserrer les rangs derrière, ce qui réduisait considérablement les espaces pour les joueurs offensifs des deux équipes, et provoquait de plus en plus d’erreurs et d’imprécisions. Ça manquait clairement d’idées des deux côtés, et ce score de parité à la pause était finalement assez logique. Dès le retour des vestiaires, la rencontre reprenait sur un rythme assez similaire. Servi dans le dos de la défense par Xhaka, Aubameyang ne pouvait pas concrétiser après un excellent retour d’un défenseur des Noir et Blanc (52e). L’ancien de l’ASSE allait cependant rapidement faire la différence.

Le Gabonais recevait un superbe ballon de Maitland-Niles dans la surface. Esseulé, PEA réalisait un contrôle parfait et battait le portier rival d’un joli petit ballon piqué (0-1, 57e). Unai Emery voulait que son équipe prenne le contrôle du match et ne subisse pas, et Dani Ceballos entrait donc en jeu (64e). Allan Saint-Maximin entrait lui aussi en jeu (66e) côté Magpie, tout comme Pépé faisait ses débuts avec les Londoniens quelques minutes plus tard. Comme prévu par le tacticien basque, les Gunners parvenaient à priver leur adversaire du cuir. Même si Pépé avait notamment du mal à se montrer, la domination d’Arsenal était totale. Saint-Maximin était à l’origine des quelques situations intéressantes pour l’équipe locale, à l’image de cette frappe bien captée par Leno (83e), signant des débuts intéressants. Il y a eu quelques nouvelles tentatives de l’équipe de Steve Bruce, mais le score n’a plus bougé. Arsenal commence donc bien sa saison.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10