Les supporters d’Arsenal trépignaient d’impatience à l’idée d’accueillir Nicolas Pépé (24 ans). Après plusieurs jours d’attente, ces derniers peuvent jubiler. L’attaquant ivoirien s’est engagé pour les cinq prochaines saisons avec les Gunners. Face à la concurrence accrue des plus grandes écuries européennes, le club londonien a déboursé la somme astronomique de 80 millions d’euros hors bonus. Un record dans l’histoire des pensionnaires de l’Emirates Stadium. Après deux saisons à Lille où il a inscrit trente-cinq réalisations en Ligue 1, l’ailier droit ivoirien a exprimé toute sa joie de rallier un club aussi prestigieux sur le site officiel du club.

« Être ici est très émouvant parce que cela n’a pas été facile pour moi. J’ai parcouru un long chemin et j’ai eu beaucoup de difficultés, alors être membre de ce grand club est une belle récompense ». Une décision mûrement réfléchie après plusieurs semaines d’intense réflexion avec son entourage. « Nous avons beaucoup discuté avec ma famille et mes agents. Nous l’avons fait aussi pendant la CAN. Nous avons beaucoup réfléchi avant, pendant et après la CAN. Il était important de prendre la bonne décision et je suis convaincu qu’Arsenal est le bon choix, » confie l’ancien Lillois.

Nicolas Pépé impatient d’évoluer avec Lacazette

Malgré l’absence de Ligue des Champions à Arsenal la saison prochaine, l’international ivoirien n’est pas resté insensible à la forte communauté francophone présente chez les Gunners. « J’ai pensé aux Français qui jouent ici. Ensuite, j’ai aussi pensé à Özil, aux champions du monde, à Lacazette, à Aubameyang et à bien d’autres. Bien sûr, ce sont ces joueurs-là qui me viennent à l’esprit parce que je les regardais quand j’étais à Lille. De plus, Lacazette jouait pour Lyon et j’ai donc eu l’occasion de jouer contre lui et ce sera un honneur de jouer à ses côtés, » explique le natif de Mantes-la-Jolie.

Avec ce transfert à Arsenal, Nicolas Pépé espère suivre le même parcours que ses compatriotes ivoiriens Kolo Touré, Emmanuel Eboué et Gervinho. Le premier cité a d’ailleurs joué un rôle clé dans le choix du principal protagoniste. « Il m’a beaucoup parlé du niveau très élevé, de la manière dont il est arrivé à Arsenal et du fait que vous devez toujours travailler dur au quotidien pour essayer d’atteindre les sommets ». Les supporters des Gunners peuvent déjà en saliver d’avance. Les débuts de leur nouveau numéro 19 promettent d’être explosifs...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10