L’histoire entre Adrien Silva Leicester City est semée d’embûches. Le milieu de terrain avait d’abord dû attendre six mois après son arrivée, à l’été 2016, pour faire ses débuts en Angleterre, la faute à un retard de quelques minutes à l’enregistrement de son transfert en provenance du Sporting CP. Depuis, le natif d’Angoulême court après du temps de jeu, Claude Puel lui préférant souvent Nampalys Mendy ou Wilfried Ndidi dans l’entrejeu.

Ces dernières semaines, le Lusitanien a un peu disparu des radars, s’entraînant parfois même avec les U23. Son père et représentant Manuel Silva a bien voulu évoquer cette délicate situation pour Foot Mercato. « Adrien n’est plus convoqué depuis plusieurs matches. C’est une décision de l’entraîneur que nous respectons. Adrien respecte le club et les choix du coach », a-t-il lancé, ouvrant la porte à un départ en prêt.

Un prêt à l’étude

« Nous avons des propositions pour un prêt pour les six prochains mois en France, en Espagne et en Italie. Adrien, lui, veut juste du temps de jeu pour retrouver sa place en sélection du Portugal », a-t-il expliqué, précisant que le Sporting CP, l’ancien club du champion d’Europe 2016 avec la Seleção das Quinas, ne s’était pas manifesté concrètement, et ce, malgré les bruits insistants au Portugal.

La balle est désormais dans le camp des Foxes et de leur manager. « Si Adrien (sous contrat avec les pensionnaires du King Power Stadium jusqu’en juin 2021, ndlr), n’entre pas dans les plans de M. Puel pour la suite de la saison, ce qu’il a déjà laissé entendre en conférence de presse récemment, et bien que celui-ci le laisse partir en prêt durant ce mercato », a-t-il conclu. Les messages sont passés.