Souvent inconstant depuis son arrivée à l’Olympique Lyonnais en janvier 2017, Memphis Depay réalise toutefois un exercice satisfaisant cette saison d’un point de vue statistique. Avec 11 réalisations en 32 rencontres, le Batave est un élément important des Gones. Les signaux sont donc au vert pour l’international néerlandais (34 capes, 8 buts). Pourtant à 23 ans, l’ailier gauche ne parvient pas à répondre totalement aux attentes placées en lui lors de son passage au PSV Eindhoven. À Lyon, il n’est d’ailleurs pas un titulaire indiscutable et subit la concurrence d’Houssem Aouar.

Cela ne semble toutefois pas freiner l’ardeur de certains clubs, à l’image du Milan AC. La Gazetta dello Sport indique aujourd’hui que le directeur sportif du club lombard, Massimiliano Mirabelli, est séduit par le profil du joueur. Il en aurait d’ailleurs fait l’une des priorités du club pour l’été prochain. Le septuple vainqueur de la Champions League verrait d’un bon œil l’arrivée de renforts offensifs pour la saison prochaine. Seulement onzième attaque de Serie A (30 buts inscrits), la formation de Gennaro Gattuso affiche un bilan non conforme à son statut. Pour ce faire, les dirigeant Milanais avaient déjà coché les noms de Leon Bailey (Bayer Leverkusen et Andrea Belotti (Torino FC).

Un transfert peu évident à réaliser

Observé par les recruteurs milanais durant l’hiver, il dispose d’un profil jugé intéressant. Encore jeune, il est également international ce qui laisse entrevoir une possible progression. Au niveau du terrain, ses qualités de vitesse et de puissance semblent correspondre aux attentes des dirigeants italiens. En cas de transfert, il prendrait la place du Turc Hakan Calhanoglu. Ce dernier basculerait dans un rôle plus axial comme il l’a déjà occupé au Bayer Leverkusen. Pourtant il sera très compliqué d’acquérir le joueur pour le Milan AC. Memphis Depay rentre dans les plans de Bruno Génésio et un départ du joueur ne semble pas à l’ordre du jour dans la capitale des Gaules.

Acheté pour 20 millions d’euros par l’Olympique Lyonnais, le joueur représente l’un des principaux achats de l’histoire du club rhodanien. Un statut particulier qui nécessitera obligatoirement un effort financier important de la part du Milan AC. Une situation difficile à assumer pour la holding Rossoneri Sport Investment Lux qui détient le club. Toujours surveillés de très près par l’UEFA, les Rossoneri sont toujours la menace du Fair-Play Financier et pourront être perturbés lors des emplettes estivales. Tant d’éléments qui compliquent l’arrivée du Néerlandais en Italie.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10