Manchester City va enfin accélérer sur le mercato

L'Euro terminé, Manchester City va pouvoir avancer sur son mercato.

Pep Guardiola donne des consignes
Pep Guardiola donne des consignes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Manchester City va pouvoir passer aux choses sérieuses. Cet été, les Skyblues souhaitent apporter du sang neuf, eux qui ont notamment perdu Sergio Agüero ou encore Eric Garcia, partis libres au Barça. Depuis plusieurs semaines, plusieurs éléments sont ciblés mais ces dossiers n'avançaient pas réellement. Mais avec la fin de l'Euro 2020 et de la Copa América, les Citizens vont enfin pouvoir accélérer notamment pour Jack Grealish.

Finaliste malheureux du championnat d'Europe, le milieu d'Aston Villa est courtisé depuis des semaines. Le 25 juin dernier, la presse anglaise parlait d'une offre de 116,5 M€ pour le joueur qui devait arriver après l'Euro. Dans la foulée, on apprenait que les Villans souhaitaient prolonger le joueur, dont le bail prend fin en 2025. Le Manchester Evening News assure que les Skyblues ne lâchent pas l'affaire pour l'international anglais.

City va pouvoir avancer pour son n°9

Autre dossier à régler : le recrutement d'un n°9. Harry Kane, qui est intéressé par le projet mancunien, est une cible de longue date, tout comme Erling Braut Haaland, courtisé notamment par Chelsea. Antoine Griezmann a, lui, été approché récemment. The Sun indique ce mardi que les Britanniques ne comptent pas aller plus loin avec le Français et qu'ils visent l'un des deux autres attaquants. Mais Man City ne compte pas faire de folies comme l'a expliqué Pep Guardiola la semaine dernière.

«Aux prix (indiqués), nous n'achèterons aucun attaquant. C'est impossible, nous ne pouvons pas nous le permettre». Pour le Norvégien, le BVB demande 160 M€. Ce qui est trop élevé si on se fie aux propos de Guardiola. Pour Kane, cela devrait monter à plus de 100 M€. Si les Mancuniens sont pessimistes vu l'inflexibilité de Tottenham, ils suivent toujours cette piste. En parallèle, l'écurie anglaise, qui s'appuiera notamment sur Gabriel Jesus, explore une piste moins onéreuse et clinquante.

Le dossier Sterling à régler

Le MEN cite le nom de Danny Ings, en fin de contrat dans un an à Southampton. L'ancien joueur de Liverpool, âgé de 28 ans, possède une certaine expérience qui plairait à City. Difficile d'imaginer toutefois qu'il viendrait en tant que numéro un. Enfin, les pensionnaires de l'Etihad Stadium vont aussi pouvoir se pencher sur le cas de Raheem Sterling. Alors que le club comptait le sacrifier à un moment, souhaitant même l'inclure dans l'opération Kane, l'Anglais est resté ferme.

Malgré tout, cette stratégie de Manchester City a eu le don de refroidir le clan Sterling, qui discutait d'une prolongation auparavant alors que son bail actuel court jusqu'en 2023. D'après The Athletic, le joueur, qui s'est illustré durant l'Euro, a la main à présent. Guardiola aimerait le conserver, Sterling, lui, serait prêt à changer d'air. Après avoir fait du surplace sur le mercato, Manchester City va enfin pouvoir y voir plus clair et éventuellement avancer.

Plus d'infos

Commentaires