OM : les confidences d'Alvaro Gonzalez sur sa nervosité et sa motivation

Présent devant la presse avant le match contre l'Angers SCO, Alvaro Gonzalez s'est livré sur son agressivité sur le terrain et sa motivation. L'occasion pour l'Espagnol de faire une petite autocritique après une saison difficile.

Alvaro Gonzalez avant le match contre Montpellier
Alvaro Gonzalez avant le match contre Montpellier ©Maxppp
La suite après cette publicité

Prêté la saison dernière par Villarreal, Alvaro Gonzalez avait rapidement réussi à se faire une place dans le onze de l'Olympique de Marseille. C'est donc fort logiquement que le club phocéen l'a conservé l'été dernier. Et cette saison, le défenseur espagnol a enchaîné les matches - 38 apparitions toutes compétitions confondues - mais a du mal à se contrôler sur le terrain. Apprécié par les supporters, l'ancien élément du Sous-Marin jaune a récolté 13 cartons jaunes cette saison en Ligue 1 et a donc déjà manqué quatre rencontres pour un surplus d'avertissements.

Un aspect qui peut en agacer plus d'un et sur lequel est revenu Alvaro Gonzalez en conférence de presse à deux jours de la réception d'Angers. «J'ai parfois besoin de penser un peu plus à ce type de choses. C'est une peu difficile pour moi parce que mon caractère prend le dessus. Parfois, c'est de ma faute mais des fois, c'est excessif (les décisions arbitrales, ndlr). Pour l'an prochain, je vais essayer de mieux faire. Mais le caractère et ce type de cartons, parfois c'est nécessaire parce que l'équipe a besoin d'un peu de motivation, de mentalité. Mais la saison prochaine, j'essaierai de faire mieux pour les cartons», a d'abord expliqué le joueur de 31 ans.

«Je suis conscient de devoir faire mieux»

Toujours franc, Alvaro Gonzalez a aussi avoué qu'il devait être plus performant, lui qui s'est lancé dans une petite autocritique : «je crois que j'ai besoin de faire mieux dans beaucoup de choses, je suis conscient de ça et je pense toujours à travailler pour faire mieux après. J'ai du caractère mais j'ai aussi beaucoup de confiance en moi. Je sais que dimanche, l'équipe va bien jouer, Alvaro aussi, et on va tous bien jouer pour gagner. Pour aller en Europe, on a besoin de ce type de mentalité, de penser que ça va bien se passer le week-end. Alvaro est là aussi pour gagner. (…) Pour parler de moi, je suis conscient de devoir faire mieux.»

Mais alors, est-ce que l'Espagnol, qui pourrait prolonger, partira en fin de saison si jamais l'Olympique de Marseille n'accroche pas une place européenne ? «Ma prolongation c'est le moins important pour le moment. Je veux continuer ici, mais on parlera de ça après la qualification en Europa League, c'est le plus important», a conclu Alvaro Gonzalez. Les matches à venir contre Angers et Metz passent donc avant tout. Et ensuite, le natif de Potes pensera à la saison prochaine et à améliorer plusieurs aspects de son jeu, tout en gardant une pleine motivation.

Plus d'infos

Commentaires