AS Monaco : que faut-il craindre du Borussia Dortmund ?

L'AS Monaco sera opposée au Borussia Dortmund en quart de finale de la Ligue des Champions. Le club allemand aura des arguments à faire valoir pour faire tomber une équipe de la Principauté en feu. Analyse.

Les joueurs de Dortmund en pleine célébration
Les joueurs de Dortmund en pleine célébration ©Maxppp

L'AS Monaco peut se réjouir d'avoir évité le FC Barcelone, le Real Madrid, la Juventus Turin, et le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions. Mais le club de la Principauté est tout de même tombé sur un autre os, puisque les hommes de Leonardo Jardim devront se défaire du Borussia Dortmund, avec match aller au Signal Iduna Park et retour au Louis II. Troisième de Bundesliga avec 16 longueurs de retard sur le Bayern Munich, l'écurie allemande ne vit pas sa meilleure saison, mais reste une formation redoutable.

La suite après cette publicité

« La saison du BvB est vraiment faite de hauts et de bas. Pour tout vous dire, il est très difficile de prédire le résultat du match suivant avec cette équipe. Bien entendu, comme vous le savez, Dembélé est exceptionnel, tout comme Aubameyang », analyse notre confrère de Fussball Transfers, Remo Schatz, qui voit dans le secteur offensif des Marsupiaux une force de frappe inquiétante pour l'ASM : « Je dirais que, avec Dembélé et Aubameyang, le secteur offensif du BvB sera vraiment le principal danger pour les Français », explique-t-il.

Quelles faiblesses à exploiter pour l'AS Monaco ?

Pour autant, tout n'est pas rose cette année pour la formation de la Ruhr, qui peine à trouver un véritable rythme de croisière, alternant constamment entre le bon et le moins bon, à l'image de deux joueurs qui symbolisent cette inconstance : « S'il faudra également se méfier d'un joueur comme Pulisic, le milieu défensif Weigl n'est lui pas aussi dominateur que la saison passée. Raphaël Guerreiro, lui, dans son couloir gauche, n'est pas aussi flamboyant en deuxième partie d'exercice qu'en première », affirme le journaliste, qui voit un autre élément déterminant jouer en faveur de Dortmund.

« Après, le vrai plus pour le BvB, c'est que le club joue très souvent de bons matches contre de bonnes équipes. Et puis, Reus sera de retour au début du mois d'avril, ce qui constitue forcément une excellente nouvelle », lance-t-il, même s'il est conscient des lacunes de cette équipe : « Il existe des faiblesses, comme parfois la piètre qualité de la défense, même si Bartra a clairement élevé son niveau de jeu, mais aussi la mauvaise utilisation du ballon sur les grosses occasions », dévoile-t-il, avant de donner son avis sur cette double confrontation : « Normalement, je dirais que l'ASM est favorite avec le retour à domicile. Mais Dortmund sait se faire menaçant à l'extérieur et ils sont capables de marquer en déplacement. Quant au match aller, il ne faut pas oublier que, juste avant, le BvB jouera le Bayern Munich », révèle Remo Schatz. Un match qui pourrait peser lourd avant le quart de finale aller. À l'ASM d'en profiter.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires