Les deux priorités de Rennes pour la succession d'Édouard Mendy

Avec le départ programmé d'Édouard Mendy à Chelsea, Rennes peut se chercher un remplaçant. Les Bretons ont deux pistes dont une en Croatie.

Dominik Livakovic en C1 lors de Manchester City-Dinamo Zagreb
Dominik Livakovic en C1 lors de Manchester City-Dinamo Zagreb ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce lundi soir, Chelsea a enfin trouvé un accord pour le transfert d'Édouard Mendy, le portier du Stade Rennais. C'était un dossier qui traînait depuis un moment et les Bretons titularisaient Romain Salin dans les buts en attendant l'issue de ce dossier. Ce dernier enfin bouclé par les Blues, qui vont devoir officialiser la nouvelle, les Rennais peuvent maintenant tenter de s'offrir son successeur et la manne financière est grande pour Florian Maurice, le patron du sportif.

Les Bretons auraient donc ciblé le Dijonnais Alfred Gomis. Le Sénégalais serait même la priorité du Stade Rennais pour remplacer son compatriote selon L'Équipe. Pour ce portier au profil très proche par la taille de celui de Mendy (1m97 contre 1m96), Rennes devra débourser 10 millions d'euros, somme demandée par Dijon pour le libérer.

Montpellier avait essayé de le recruter

Mais ce n'est pas tout. Les nouvelles en provenance de Croatie sont intéressantes ce mardi matin. En effet, selon Sportske Novosti, le dernier troisième du championnat de France est chaud sur le gardien du Dinamo Zagreb Dominik Livakovic (25 ans). Une somme de 10 millions d'euros, sur laquelle le joueur et son club sont d'accord, pourrait faire plier les dirigeants croates selon les informations du média.

De nombreuses offres ont déjà été rejetées pour ce portier international, mais il se murmure dans les Balkans que le Stade Rennais pourrait rapidement formuler une offre pour celui qui était titulaire lors du dernier France-Croatie (4-2, Ligue des Nations), au Stade de France. L'année passée déjà, Montpellier avait proposé une somme de 7 millions d'euros pour l'acquérir sans que cela ne fasse frémir le Dinamo. Il avait alors décidé de rester une année de plus. Pour prendre son envol et rejoindre l'Hexagone cet été ?

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires