Lorient : six mois de prison avec sursis requis après la mort d’un jardinier non déclaré au Moustoir

L'ambulance en train d'arriver sur la pelouse du Moustoir
L'ambulance en train d'arriver sur la pelouse du Moustoir ©Maxppp

Le drame, qui s'est déroulé au stade du Moustoir le 20 décembre 2020, avait coûté la vie à un jardinier non déclaré. Après la rencontre entre Lorient et Rennes, une rampe de luminothérapie était tombée sur la pelouse mais aussi et surtout sur Yohann Essirard, tué sur le coup, pendant que les joueurs remplaçants effectuaient un décrassage sur le terrain.

La suite après cette publicité

La victime, un père de famille âgé de 36 ans, était venue aider son frère à déplacer les rampes de luminothérapie, en échange d'une accréditation pour assister à la rencontre, quand un des appareils lui était alors tombé dessus. Sur le banc des accusés, on retrouve la société Sportingsols en charge de l'entretien de la pelouse du stade du Moustoir. Selon RMC Sport, six mois de prison avec sursis ont d'ailleurs été requis lundi à Lorient contre deux de ses dirigeants.

Plus d'infos

Commentaires