Bayern : Ancelotti tape du poing sur la table

Le Bayern Munich n'est plus cette machine à tout écraser sur son passage. En Allemagne comme en Europe, les Bavarois sont confrontés à une crise de résultats. Présent en conférence de presse ce vendredi, Carlo Ancelotti a reconnu que la période actuelle n'était pas évidente mais il a sa petite idée pour redresser la situation.

Ancelotti a connu sa première défaite en Bundesliga le week-end dernier face à Dortmund
Ancelotti a connu sa première défaite en Bundesliga le week-end dernier face à Dortmund ©Maxppp

Le Bayern ne nous avait pas habitué à une telle crise de résultats. Malgré les propos cinglants régulièrement tenus après chaque contre-performances par les dirigeants bavarois à l'adresse des joueurs, cette fois-ci, le mal semble profond. Carlo Ancelotti lui-même a reconnu en conférence de presse ce vendredi qu'il traversait pas mal de turbulences en ce moment. Deuxièmes du championnat à trois points du surprenant RB Leipzig, les Munichois restent sur une série de trois matches sans victoire toutes compétitions confondues. Plus inquiétant encore, le Bayern n'a pas souvent pas été à la hauteur cette saison lors des grands rendez-vous.

La suite après cette publicité

Défait par l'Atlético (1-0, 2e journée) en Ligue des Champions, le club allemand a de nouveau chuté face à Rostov (3-2, 5e journée) ce mercredi et ne terminera pas premier de son groupe. En Bundesliga, l'équipe compte déjà 7 points de moins par rapport à la saison dernière après 11 journées. Elle a même connu sa première défaite en championnat le week-end dernier lors du Klassiker face à Dortmund (1-0). «Ils (les joueurs, Ndlr) savent que nous ne faisons pas bien les choses en ce moment, mais nous travaillons pour changer cette situation afin d'améliorer l'équipe. Je suis optimiste. J'ai de bons sentiments et confiance en ces joueurs», a essayé de rassurer Ancelotti devant la presse.

Ancelotti sait ce qu'il cloche avec son équipe

«Le problème n'est pas physique. Dans les derniers matches, nous étions bien, en forme. Nous devons nous améliorer sur le plan tactique, car à chaque fois, nous ne sommes pas compacts, pas concentrés sur notre stratégie et nous donnons trop de situations à nos adversaires», a concédé l’entraîneur italien. Ancelotti avait le regard inquiet en conférence de presse mais il se montrait assez calme et a assuré avoir sa petite idée pour rectifier une situation de plus en plus inquiétante au fil des semaines.

«Les systèmes, ce n'est pas le plus important. Il faut plutôt savoir comment jouer avec les systèmes. Nous pouvons jouer en 4-2-3-1 ou en 4-1-4-1 mais si nous ne sommes pas assez agressifs, si le bloc n'est pas organisé, le système ne fonctionnera pas. Je crois qu'aujourd'hui, le système le plus adapté à nos besoin est le 4-3-3, a expliqué l'ancien coach du Real Madrid ou du PSG. Nous devons être plus agressifs, mieux organisés, éviter la pression de nos adversaires si nous sommes mal placés et couvrir les espaces lorsque nous ne sommes pas bien positionnés. Mais je ne veux pas que l'équipe soit constamment agressive car si nous ne sommes pas bien en place, il ne faut pas partir à l'abordage non plus.» Les prochains matches contre de bonnes équipes telles que le Bayer Leverkusen et Mayence en Bundesliga, et l'Atlético en Ligue des Champions auront valeur de tests pour le Bayern d'Ancelotti.

Plus d'infos

Commentaires