LOSC : l'ancien agent de Victor Osimhen règle ses comptes !

Victor Osimhen a changé d'agent au milieu des négociations avec le Napoli. Son premier agent a livré ses vérités et tapé du poing sur la table.

Victor Osimhen sous les couleurs du LOSC
Victor Osimhen sous les couleurs du LOSC ©Maxppp

Le transfert de Victor Osimhen (21 ans, LOSC) du côté de Naples pour cinquante millions d'euros (plus des bonus) tarde un peu à se concrétiser. Depuis un moment, l'attaquant international nigérian de Lille a changé d'agent, troquant Jean-Gérard Benoit Czajka contre William Davila. Par conséquent, les négociations ont repris depuis le début avec le Napoli. Le premier cité a décidé de crever l'abcès et de vider son sac à France Football.

La suite après cette publicité

« Ce que je comprends, c'est qu'on essaye de justifier “le travail” du “nouvel agent”, en ayant repris la négociation depuis le début. Je suis pressé de découvrir le contrat final signé par Victor, et de le comparer avec ce que nous avions évoqué avec Naples par écrit. D'autant que le 13 juillet au matin, Luis Campos et Gérard Lopez m'ont contacté par téléphone, en me recommandant fortement de négocier avec ce nouvel agent, sinon selon eux, “je risquais de tout perdre...” », commence par expliquer l'agent historique.

Il est prêt à porter l'affaire en justice

A un moment donné, il était dit que le buteur avait changé d'agent parce qu'il demandait des bonus trop haut. Il s'en est défendu dans les colonnes de l'hebdomadaire en détaillant. Il aurait gagné la somme de 5 millions d'euros sur ce transfert, ce qui correspond à 8% du total contrat brut négocié. S'estimant floué, l'agent devrait aller devant les tribunaux pour essayer de faire valoir ses droits.

« Nous avons toujours travaillé honnêtement avec Victor, chose que ne peuvent pas dire bon nombre d'agents, nous sommes dans notre bon droit. Et s'il faut aller devant les tribunaux pour garder la face, nous y irons... J'ajouterai qu'à mon avis, on ne passe pas devant un organisme aussi sérieux que la DNCG sans apporter des preuves que l'opération de vente “phare” de l'été va être officialisée. On est tranquilles. Mes avocats ont tous les documents sur le travail effectué. Je vais donc faire valoir mes droits au tribunal. Après, il est très probable qu'on puisse me proposer un arrangement, chose que je n'accepterai pas », a-t-il expliqué. Alors que le transfert doit se conclure dans les heures ou les jours à venir, cette sortie médiatique devrait encore faire un peu plus parler. Et à nouveau ne pas renvoyer une bonne image des agents et du milieu du football...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires