Ligue 2 : Habib Beye envoie un message au Red Star… et à ses courtisans

Par Maxime Barbaud
2 min.
Habib Beye  @Maxppp

Sitôt après avoir validé la montée en Ligue 2 avec le Red Star, Habib Beye a pris la parole pour faire part de ses intentions.

C’est fait, le Red Star a validé son ticket pour la Ligue 2 la saison prochaine. Le club de Saint-Ouen aurait probablement aimé célébrer ce retour dans l’antichambre de l’élite avec une victoire, et non pas une défaite à domicile face à Dijon (2-0) mais ça n’a pas empêché le public de fêter l’événement. Au coup de sifflet final, les fans ont envahi la pelouse et porté au nu les joueurs et celui qui incarne cette réussite sportive : Habib Beye. L’ancien latéral de l’OM entame sa carrière de coach d’une très belle manière.

La suite après cette publicité

Mais celui qui avait été approché par l’OL en début de saison, alors que les Gones vivaient de nombreux déboires, voit déjà plus haut. «Ma réflexion est bien avancée, a-t-il réagi après la rencontre. Elle ne dépend pas des opportunités, j’en ai eu notamment deux clubs de très haut niveau, qui sont dans le top 10 en France. J’aurais pu les exiger à mon président parce que je ne pouvais pas les refuser. Vous savez qu’il y a eu Lyon, c’était clair et établi. Le club a refusé et je ne pouvais pas aller contre ça», assure le technicien de 46 ans.

À lire Lens : Jean-Louis Leca annonce sa retraite

Beye : «je vais être très clair, je veux une équipe pour monter en Ligue 1»

«Lyon, ce n’était pas une rumeur, c’était quelque chose qui pouvait se faire si j’avais émis le souhait de pouvoir partir», martèle-t-il. Quelle sera la suite ? Il arrive en fin de contrat avec les Audoniens et n’a pas encore dit adieu au club. Il indique également que sa réflexion sera actée avant la fin de la saison de National, où il reste encore un titre de champion à aller chercher. D’ici le 3 mai et la réception de Versailles, soit à trois journées de la fin, la suite sera décidée : poursuivre ou s’arrêter là. Tout dépendra des moyens proposés par Patrice Haddad.

La suite après cette publicité

«Mon contrat se respecte. Si mon président ouvrait la porte… Ma décision est liée à mon plan de carrière, mon ambition et ma volonté de travailler dans un club qui me donne les moyens de m’exprimer en tant que coach. Il y aura une réflexion avec le président aussi: je vais être très clair, je veux une équipe pour monter en Ligue 1. C’est peut-être très ambitieux mais si demain je suis l’entraîneur en Ligue 2, l’objectif sera d’aller en Ligue 1 le plus rapidement possible». Voilà qui a le mérite d’être clair, alors que d’après Le Parisien, Reims et Lens sont intéressés par son profil en cas de départ de Will Still et de Franck Haise.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité