Juventus : Andrea Agnelli et toute la direction démissionnent !

Par Constant Wicherek - Léo Scalco
4 min.
Juventus : Andrea Agnelli et toute la direction démissionnent ! @Maxppp

Véritable coup de tonnerre à Turin ! Andrea Agnelli, le président de la Juventus, et son conseil d'administration ont démissionné ce lundi soir après une réunion extraordinaire organisée au siège de la Vieille Dame, à la Continassa. L'enquête "Prisma", lancée par le parquet de Turin afin d’étudier les comptes du club piémontais, serait à l'origine de cet incroyable rebondissement.

La suite après cette publicité

Le ciel vient de s'assombrir encore un petit peu plus dans le Piémont. Alors que la Juventus réalise déjà un début de saison très décevant avec notamment une troisième place en Serie A acquise dans la douleur et dans les tous derniers instants du championnat italien avant la trêve internationale liée à la Coupe du Monde au Qatar, mais aussi avec une élimination dès la phase de poules de la Ligue des Champions à cause d'une triste troisième place derrière le Benfica Lisbonne et le Paris Saint-Germain, un véritable séisme, dont on ignore encore les effets à moyen et long terme, vient de se produire de l'autre côté des Alpes. Dans le dur après des mauvais résultats sportifs et financiers du club turinois et une affaire judiciaire en cours, l'état-major de la Vieille Dame vient de faire une annonce fracassante qui va changer beaucoup de choses pour les Bianconeri.

Des démissions liées à l'enquête «Prisma»

En effet, le club turinois a publié un communiqué sur son site internet pour confirmer cette information révélée par plusieurs médias italiens dont la Gazzetta dello Sport. Après avoir déjà décidé de reporter l’assemblée générale du club turinois à deux reprises, cette dernière étant d'ailleurs désormais fixée au 27 décembre, Andrea Agnelli, le président, et tout le conseil d'administration ont décidé de démissionner de leur fonction lors d’une réunion extraordinaire tenue à la Continassa, le siège de la Vieille Dame. Réunion à laquelle participait le président de la Juventus, son adjoint Pavel Nedved, le directeur général Maurizio Arrivabene et les autres membres du conseil d'administration Laurence Debroux, Massimo Della Ragione, Katryn Fink, Daniela Marilungo, Francesco Roncaglio, Giorgio Tacchia et Suzanne Keywood.

À lire Coupe d’Italie : la Juventus sort la Lazio et file en demi-finale

Il est vrai que la Juventus et ses dirigeants étaient déjà dans la tourmente depuis maintenant plusieurs semaines après que le parquet de Turin a décidé de se pencher sur les comptes financiers de la Vieille Dame. L’implication de tout l'état-major bianconero dans l’enquête «Prisma», ouverte par la justice turinoise pour fausse comptabilité et faux états financiers, et les dernières plaintes de la Consob (Commission nationale italienne des entreprises et de la bourse) seraient les principales raisons qui auraient conduit à la démission du président, de la plupart des dirigeants et de tout le conseil d'administration de la Juventus.

La suite après cette publicité

La fin d'une ère

«En outre, les membres du conseil d’administration, considérant la centralité et la pertinence des questions juridiques et technico-comptables en suspens, ont estimé qu’il était dans le meilleur intérêt social de recommander à la Juventus d’adopter un nouveau conseil d’administration pour traiter ces questions. À cette fin, sur proposition du Président Andrea Agnelli et afin que la décision relative au renouvellement du Conseil puisse être renvoyée dans les meilleurs délais à l’Assemblée générale, tous les membres du conseil d’administration présents à l’Assemblée ont déclaré leur démission. Pour les mêmes raisons, chacun des trois administrateurs mandataires (le président Andrea Agnelli, le vice-président Pavel Nedved et le directeur général Maurizio Arrivabene) ont jugé opportun de renvoyer au conseil les pouvoirs qui lui sont conférés» peut-on d'ailleurs lire dans le communiqué de la Juventus.

Depuis le 19 mai 2010, sous la présidence d’Andrea Agnelli, la Juventus est redevenue un club qui compte en Italie mais aussi sur la scène européenne, réussissant notamment à établir le record de neuf championnats gagnés consécutivement entre 2011 et 2020 après son passage en Serie B en raison de l'affaire dite du «Calciopoli». La Vieille Dame a notamment remporté 18 trophées : neuf titres de Serie A donc, mais aussi quatre Coupes d’Italie et cinq Supercoupes d’Italie. Les Turinois ont également atteint la finale de la Ligue des champions à deux reprises, en 2015 et 2017.

La suite après cette publicité

Le début d'une nouvelle

La prochaine direction devrait être incarnée par John John Elkann, le cousin d'Andrea Agnelli et actuel PDG d’Exor, la société mère qui regroupe, gère et contrôle les différentes affaires que contrôle la famille Agnelli dont la Juventus fait notamment partie. Ce lundi, le club turinois a officialisé Maurizio Scanavino, actuellement PDG et directeur général du groupe d’édition Gedi. Fidèle d’Elkann, l'homme de 49 ans sera le nouveau directeur général du club. Il devrait s'agir d'une toute nouvelle direction pour ramener la Juventus vers les sommets qu'elle affectionne tant. Enfin pour rappel, le club italien le plus titré à l'échelle nationale, actuellement en pleine tourmente sportive et judiciaire, affrontera le FC Nantes en barrage de Ligue Europa les 16 et 23 février prochains. Une confrontation capitale pour éviter de sombrer complètement cette saison.

La suite après cette publicité

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité