Jeux Olympiques, France : nouveau rebondissement pour Kylian Mbappé

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Kylian Mbappé et Theo Hernandez en équipe de France @Maxppp

L’idée de voir Kylian Mbappé aux Jeux Olympiques n’est plus à écarter suite à la réunion entre Emmanuel Macron et Florentino Pérez.

« C’est une situation qui ne dépend pas de moi. Il faut réfléchir comme un adulte. Je serais heureux de jouer les JO. Mais si je les joue pas, les JO restent les JO, c’est un événement qui dépasse ma présence ». Tels étaient les propos de Kylian Mbappé au sujet des Jeux Olympiques, il y a quelques jours, lors de la cérémonie des Trophées UNFP. Il faut dire que jusqu’ici, la situation n’invitait pas à l’optimisme.

La suite après cette publicité

Le Real Madrid a effectivement fait savoir à la FFF qu’il ne comptait pas libérer ses internationaux pour ce gros rendez-vous estival, et Thierry Henry a avoué à plusieurs reprises que c’était mal embarqué, même s’il a aussi dit qu’il allait insister : « je ne me suis jamais ârrêté au premier non. On verra ce qu’on peut faire, la décision restera celle des clubs, vu que ce ne sont pas des dates Fifa. On va essayer de discuter, mais ce n’est pas évident. On va essayer de parler, voir ce qu’on peut faire ».

À lire PSG : Layvin Kurzawa règle ses comptes après son départ

Un face à face entre Macron et Pérez qui change tout ?

Ce mardi, Florentino Pérez et Emmanuel Macron ont discuté du sujet, à l’occasion d’un voyage éclair du président madrilène à Paris. Et comme l’indique L’Equipe, le président de la République était épaulé par Thierry Henry et Philippe Diallo, président de la FFF. Il a bien été question de Mbappé dans la discussion entre les quatre hommes, puis, Macron et Pérez se sont isolés, en tête à tête.

La suite après cette publicité

Un face à face qui a visiblement un peu changé les choses. Le média cite ainsi une source proche du dossier, qui explique que « les portes ne sont pas fermées ». Le Real Madrid ne ferme donc pas la porte à 100% contrairement à ce qui était dit en Espagne. Du côté de la Fédé, on veut ainsi y croire, et on pense qu’il y a encore moyen d’avoir gain de cause et de pouvoir appeler Kylian Mbappé pour ces Jeux Olympiques à la maison. Pas de quoi crier victoire encore, mais il y a des raisons d’y croire…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité