Croatie, Salzbourg : Luka Sučić, l'autre crack de Red Bull

Parmi les principales pépites du Red Bull Salzbourg, l'une d'elles prend de plus en plus de poids depuis quelques mois. Au milieu de terrain, le jeune Luka Sučić s'est affirmé comme le remplaçant légitime de Dominik Szoboszlai, parti au RB Leipzig. Multipliant les performances solides, il est devenu international avec la Croatie et risque de faire parler de lui sur le mercato assez vite.

Karim Adeyemi et Luka Sučić au Red Bull Salzbourg
Karim Adeyemi et Luka Sučić au Red Bull Salzbourg ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dans la pépinière à talents du Red Bull Salzbourg, il y en a un qui pointe son nez depuis quelques mois. Non, il ne s'agit pas de l'attaquant allemand Karim Adeyemi qui n'en finit plus d'impressionner son monde. Au milieu de la formation autrichienne, Luka Sučić ne cesse de monter en puissance. Arrivé en 2016 à Salzbourg, il a passé les différentes classes d'âge au point d'arriver au FC Liefering en 2019. Sous les ordres de Bo Svensson et de son adjoint Matthias Jaissle, il va s'adapter rapidement et s'affirmer comme l'un des plus grands talents de la formation des Taureaux. Milieu de terrain plutôt offensif, technique, remuant et porté vers l'offensif, Luka Sučić s'affirme déjà sur la scène européenne lors de la saison 2019/2020.

En Youth League avec le Red Bull Salzbourg, il va atteindre la cap des demi-finales échouant contre le Real Madrid (2-1), le futur vainqueur de la compétition. Une élimination qui n'entache pas un très beau parcours où il aura tout de même inscrit 6 buts et délivré 2 passes décisives en 10 matches. En parallèle, il dispute la saison en deuxième division avec le FC Liefering, le club satellite du Red Bull Salzbourg où il jouera un rôle important. Si bien que lors de l'exercice suivant en 2020/2021, il fait ses grands débuts à l'occasion d'un match de Coupe d'Autriche. Il sera d'ailleurs buteur lors d'une victoire 10-0 contre le club de Bregenz (troisième division). Champion d'Autriche et vainqueur de la Coupe, il va découvrir la Ligue des Champions avec trois apparitions contre le Bayern Munich (défaite 3-1), le Lokomotiv Moscou (victoire 3-1) et l'Atlético de Madrid (défaite 2-0). Le début de la belle histoire était bien lancé.

En sélection croate et le rêve FC Barcelone

Avec le départ de Dominik Szoboslai au RB Leipzig, il obtient un peu plus de présence dans l'effectif à partir de janvier 2021. Une trajectoire folle sur laquelle il s'est exprimé pour le site du club autrichien : «j'ai moi-même été surpris de la rapidité avec laquelle tout est allé. Quand il est devenu clair à l'automne que Szobo (Dominik Szoboszlai ndlr) nous quitterait, on m'a dit que j'aurais ma chance. C'est un véritable honneur, bien sûr, pour beaucoup de gens de me qualifier de successeur direct de Domi, mais je suis mon propre joueur et j'ai ma propre façon de jouer, sans parler du fait que je suis gaucher.» Les parallèles ne se limitent pas à ça puisque comme le Hongrois, il fait preuve d'une élégance balle au pied, il est très bon sur coup de pied avec une frappe de loin et puis il semble programmé pour aller loin.

Cette saison, son ancien coach à Liefering (auparavant adjoint de Bo Svensson), Matthias Jaissle lui donne encore plus de responsabilités dans le milieu de Salzbourg. Dans le 4-4-2 losange, il évolue aux différents postes de l'entrejeu et partage les minutes avec Mohamed Camara, Brenden Aaronson, Nicolas Capaldo et Nicolas Seiwald. Déjà auteur de 2 buts et 3 offrandes en 21 rencontres cette saison, il avait pu se mettre en confiance avec un but en Ligue des Champions contre le Séville FC (1-1) : «c'est un sentiment merveilleux pour moi. Premier but en Ligue des champions pour moi à l'âge de 19 ans, vous en rêvez.» Le rêve ne se limite pas au club autrichien puisque le binational austro-croate a choisi de représenter la Croatie. Sélectionné en Espoirs en septembre dernier (3 buts en 3 matches), il a disputé la fin de match contre la Slovaquie (2-2) le 11 octobre dernier pour sa toute première cape en A.

Ce dimanche contre la Russie, il pourra aider les Vatreni à se qualifier pour la Coupe du monde 2022 au Qatar et pourra entretenir le rêve de tout footballeur, disputer un Mondial. Au-delà de ça, le gaucher qui a déjà été lié à l'AC Milan risque de voir d'autres clubs vite s'intéresser à lui. En tout cas, ses préférences sont assumées. «J'aimerais jouer pour le FC Barcelone. Je sais que c'est un objectif ambitieux, mais c'est ce que je vise. La Liga est la ligue dont je suis le plus proche, avec la Bundesliga allemande. Je pense qu'avec mon style de jeu, je m'y adapterai très bien à un moment donné, tout comme mon modèle Luka Modric» avait-il lâché dans une interview pour le Red Bull Salzbourg. Si le chemin est encore long pour suivre les pas du Ballon d'Or 2018, Luka Sučić est sur un chemin linéaire et celui-ci le rapproche déjà très vite des sommets.

Plus d'infos

Commentaires