Le malaise est total dans le vestiaire du FC Barcelone

Par Maxime Barbaud
2 min.
Robert Lewandowski avec le Barça @Maxppp

Le revirement de situation de Laporta pour Xavi ajoute du désordre au désordre. Depuis quelques semaines, le vestiaire du FC Barcelone est en train de se fissurer.

Quelle mouche a piqué Joan Laporta pour à ce point vouloir évincer Xavi, trois semaines après l’avoir conforté ? Le président du FC Barcelone n’aurait pas du tout accepté les remarques de son entraîneur face à la presse avant le match à Almeria sur les finances du club. Alors que les deux hommes semblaient être repartis pour un tour, les prochaines heures seront déterminantes. Rien ne dit que Xavi sera toujours sur le banc la saison prochaine. Un acte qui pourrait avoir de multiples conséquences…

La suite après cette publicité

Le vestiaire ne comprend pas non plus ce qui est train de se passer. Certains joueurs seraient même bouleversés par les dernières informations révélées dans la presse. L’ambiance s’est considérablement dégradée depuis l’élimination du club en quarts de finale de Ligue des Champions face au PSG, révèle Mundo Deportivo. Quelque chose s’est cassé entre les différents protagonistes et le nouvel épisode Xavi n’arrange rien. Au contraire même puisque jusque-là, le vestiaire le soutenait contre vents et marées.

À lire Le FC Barcelone tente un sacré coup avec Jadon Sancho

Beaucoup de joueurs majeurs sont dans le flou

Des cas sont emblématiques du malaise ambiant. Le plus frappant est sûrement Robert Lewandowski. Le Polonais est décidé à rester en Catalogne mais son salaire de 32 M€ bruts par an coûte très cher aux finances d’un club ayant besoin de faire toujours plus d’économies. Ces derniers temps, il a souvent été remplacé en fin de match. Un signe pas forcément bien interprété par son entourage. La situation de Vitor Roque pose aussi question, lui qui vit des heures difficiles. Xavi a admis que son arrivée en décembre n’était pas initialement prévue. C’est la longue blessure de Gavi qui a tout changé. Résultat, le jeune Brésilien joue peu et en manque de confiance.

La suite après cette publicité

João Felix lui ne sera pas conservé après son prêt. Ses performances trop irrégulières n’ont pas convaincu le Barça de le garder, d’autant que les exigences de l’Atlético de Madrid pour le lâcher sont bien trop élevées. João Cancelo non plus n’est sûr de rien. Sa saison est bonne mais sa malheureuse prestation au retour contre le PSG reste en travers de la direction. Même Raphinha est régulièrement cité pour un départ alors qu’il a su élever son niveau ces derniers mois. Pour Araújo, la donne est différente. L’Uruguayen souhaite être revalorisé à sa juste valeur, ce que le Barça ne peut lui offrir.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité