PSG : Luis Enrique a viré deux joueurs de l’entraînement !

Par Matthieu Margueritte
1 min.
Luis Enrique et Xavi @Maxppp

À l’heure où le club de la capitale va débuter la préparation de la finale de la Coupe de France, l’Espagnol ne transige pas sur l’implication de ses ouailles. Deux d’entre elles en ont fait les frais.

Après la victoire du Paris Saint-Germain sur la pelouse de Metz dimanche dernier (2-0), Luis Enrique a donné quelques jours de repos à ses joueurs. Les Parisiens sont attendus ce mardi pour la reprise de l’entraînement en vue du dernier match de la saison : la finale de la Coupe de France face à l’Olympique Lyonnais. Une échéance pour laquelle le coach espagnol ne plaisante pas.

La suite après cette publicité

Dimanche soir, le natif de Gijon avait envoyé un message clair à ses joueurs. «Je compte sur tous mes joueurs, comme je l’ai fait toute cette saison. On va voir qui est prêt, qui n’est pas prêt, qui a envie, qui n’a pas envie». Un message que beaucoup pensaient destiné à Kylian Mbappé, voire à Ousmane Dembélé, les deux hommes ayant été laissés de côté pour le dernier match de la saison en Ligue 1.

À lire PSG : Layvin Kurzawa règle ses comptes après son départ

L’Espagnol réaffirme son autorité

Une impression qui s’est renforcée après les polémiques provoquées par l’escapade cannoise des deux hommes alors que le PSG jouait le même jour. Depuis, de nouveaux éléments sont arrivés. Si L’Équipe évoque un risque de blessure après ce genre de coupure, Le Parisien assurait hier que Mbappé devrait bien jouer la finale à Lille, même si rien n’est sûr à 100% avec Luis Enrique.

La suite après cette publicité

En effet, L’Équipe révèle dans son édition du jour que la sortie médiatique de l’ancien entraîneur de la Roja de dimanche soir était en réalité destinée à deux autres joueurs. Deux éléments, dont l’identité n’a pas filtré, qui ont été exclus de l’entraînement lundi dernier, notamment en raison d’un retard. Pour ceux qui pensaient déjà être en vacances, le message est passé !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité