Un premier gros coup dur pour le mercato hivernal de l’OM !

Par Josué Cassé
2 min.
Pablo Longoria en conférence de presse @Maxppp

Huitième de Ligue 1 avant de se déplacer sur la pelouse du FC Lorient, dimanche soir, l’Olympique de Marseille espère enchaîner un troisième succès de rang en championnat. Une dynamique positive qui n’empêche pas les hautes sphères olympiennes de s’activer en coulisses à quelques jours de l’ouverture du marché des transferts. À ce titre, une piste hivernale semble s’éloigner…

«On est ici pour parler du match, pas du mercato. Désolé, ce n’est pas que je ne veux pas vous répondre. Mais vous faites votre métier et moi le mien.» Voici ce que déclarait dernièrement Gennaro Gattuso, visiblement peu enclin à dévoiler les coulisses du prochain mercato hivernal de l’Olympique de Marseille. Pourtant, l’OM, actuellement 8e de L1 après ses deux victoires consécutives contre le Stade Rennais (2-0) et l’OL (3-0), compte bien profiter de ce marché des transferts pour se renforcer et ainsi poursuivre sa remontée vers les places européennes. Dans cette optique, une piste a émergé au cours des dernières heures…

La suite après cette publicité

Selon la presse italienne, la direction marseillaise serait ainsi intéressée à l’idée de s’offrir le jeune Samuel Iling-Junior (20 ans), actuellement en manque de temps de jeu du côté de la Juventus Turin. Auteur d’une passe décisive en 5 matches toutes compétitions confondues et 114 petites minutes de jeu disputées depuis le début de la saison, l’international anglais U21 pourrait, en effet, venir renforcer les couloirs olympiens. Une piste légitime, à l’heure où plusieurs cadres pourraient abandonner l’OM le temps de la prochaine CAN (Ismaïla Sarr, Amine Harit, Azzedine Ounahi, Chancel Mbemba…).

À lire OM : les raisons de l’arrivée de Jean-Louis Gasset

Samuel Iling-Junior, une piste inaccessible pour Pablo Longoria ?

Oui mais voilà, si cette cible hivernale fait saliver plus d’un supporter marseillais, le dossier s’annonce très complexe, pour ne pas dire impossible. Dans cette optique, Tuttosport indique que la Vieille Dame demanderait entre 15 et 20M€ pour se séparer de son ailier de 20 ans, sous contrat jusqu’en juin 2025. Difficile alors d’imaginer le board olympien poser une telle somme sur un profil encore loin d’avoir fait ses preuves. Par ailleurs et pour complexifier, un peu plus, l’opération, le média italien précise que le club olympien est loin d’être le seul sur le coup puisque plusieurs formations de Premier League seraient également à l’affût pour enrôler Samuel Iling-Junior.

La suite après cette publicité

Ainsi, Tottenham, qui cherche à renforcer son couloir gauche après les blessures d’Ivan Perisic, de Ryan Sessegnon ou encore Manor Solomon, aurait même une longueur d’avance dans ce dossier. La raison principale ? Les bonnes relations existantes entre Frank Trimboli, agent de Samuel Iling-Junior, et leur président, Daniel Levy. Si les Spurs disposent, par ailleurs, de ressources financières bien plus importantes que celles de l’OM - notamment après la vente XXL d’Harry Kane au Bayern Munich - Tuttosport ajoute que Brentford et Fulham seraient également récemment venus aux renseignements. Bref, ça sent le roussi…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité