Le FC Barcelone se penche lui aussi sur Chamakh !

Par Aurélien Léger-Moëc
2 min.
Le FC Barcelone se penche lui aussi sur Chamakh ! @Maxppp

Arsenal, Liverpool, Séville, les clubs s'écharpent pour obtenir la signature très convoitée de Marouane Chamakh. Le buteur des Girondins de Bordeaux attend la fin du mois de janvier pour donner sa réponse définitive. Un laps de temps qui pousse les clubs les plus prestigieux à se mettre en action. Deux nouveaux venus, et pas des moindres, font donc leur apparition : le FC Barcelone et Villarreal.

On attendait Hatem Ben Arfa, c'est finalement Marouane Chamakh qui se trouve à l'origine d'un feuilleton au coeur de ce mercato hivernal. Il faut dire que le Marocain a déchaîné la horde de courtisans en déclarant :« D'ici à la fin janvier en tout cas, je donnerai ma réponse bien évidemment au président Triaud avant de la délivrer aux médias ». Le temps presse pour les clubs intéressés, dont la liste ne finit plus de s'allonger.

La suite après cette publicité

Ce matin, c'est Liverpool qui était placé en première ligne, mais les Reds sont loin, très loin d'avoir conclu un accord avec le joueur des Girondins de Bordeaux. Au contraire, ils font face à une concurrence accrue, car, selon la radio Cadena Ser, Chamakh serait désormais dans le viseur du FC Barcelone et de Villarreal ! Le Barça ne dispose pas de solution de rechange viable à la pointe de l'attaque pour pallier les absences de Zlatan Ibrahimovic. Et le Bordelais serait une piste envisagée par les dirigeants blaugrana.

À lire Le Séville FC prête Adnan Januzaj

Reste à savoir si Chamakh accepterait ce statut de remplaçant au sein du meilleur club du monde en 2009. En cela, la destination Villarreal semble garantir un temps de jeu plus conséquent, d'autant plus que le buteur italien Giuseppe Rossi envisage de retrouver son pays natal à l'issue de cette saison. Qu'on se le dise, le feuilleton Chamakh est loin d'être fini et on attend avec impatience sa conclusion.

La suite après cette publicité

Dans le même thème :

La suite après cette publicité

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité