Mercato : Monaco veut faire partir 30 joueurs !

Ce n'est une surprise pour personne, l'effectif de l'AS Monaco est bien trop important pour une équipe qui ne disputera pas de compétition européenne la saison prochaine. Et l'homme fort du Rocher, Oleg Petrov, a déjà activé son plan de dégraissage afin de s'atteler à faire partir 30 joueurs de la Principauté.

Le vice président de l'AS Monaco Oleg Petrov
Le vice président de l'AS Monaco Oleg Petrov ©Maxppp

En fin de semaine dernière, nous évoquions l'immense dégraissage qu'attendait l'AS Monaco. Il faut dire qu'entre un début de saison catastrophique sous les ordres de Leonardo Jardim puis un redressement lent, mais continu avec Robert Moreno, l'ASM était bien loin de ses objectifs de base. Un élan stoppé net par le COVID-19 alors que l'ASM revenait aux portes de l'Europe (40 points à une unité de Reims au classement de Ligue 1) et qui a sabordé les ambitions européennes de Monaco. Dès lors, c'est toute la stratégie de trading du club mise en place par l'ancien boss du mercato, Vadim Vasyliev qui est remise en question. Oleg Petrov, son successeur, est seul maître à bord et n'a plus vraiment d'aide sur le marché français depuis le départ pour Rennes de Nicolas Holveck.

La suite après cette publicité

La mission est donc énorme pour le Russe qui n'a toujours pas trouvé de successeur à Holveck malgré des contacts avec Olivier Pickeu (ex-Angers) ou John Williams (Amiens). Petrov voit les dossiers s'entasser par dizaine sur son bureau. Si plusieurs joueurs en fin de contrat vont quitter le club (Danijel Subasic, Jemerson, Diego Benaglio ou encore Moussa Sylla) et vont être imités par les joueurs prêtés (Islam Slimani, Adrien Silva, Tiémoué Bakayoko ou Jean-Kevin Augustin), il va rester plus de 60 joueurs sous contrat sur le Rocher au 1er juillet.

Oleg Petrov veut faire partir 30 joueurs

Une situation intenable pour un club qui ne disputera pas la moindre compétition européenne la saison prochaine et qui dispose de la deuxième plus grosse masse salariale de Ligue 1 derrière le PSG. D'autant que Monaco va récupérer pas mal de joueurs envoyés en prêt aux quatre coins de l'Europe, de Youssef Aït Bennasser (Bordeaux) à Samuel Grandsir (Brest) en passant par Djibril Sidibé (Everton), Nacer Chadli (Anderlecht), Henri Onyekuru (Galatasaray), Pelé (Reading), Antonio Barreca (Genoa) ou encore Jean-Eudes Aholou (Saint-Etienne). Des joueurs qui, pour la plupart, n'ont pas brillé outre mesure et qu'il sera difficile de revendre au meilleur prix.

Car c'est là que le bât blesse pour Oleg Petrov. Outre une réduction de sa masse salariale, le club de la Principauté doit rechercher de l'argent frais pour renflouer ses caisses. L'AFP indique que Monaco espère récupérer 50 M€ des ventes générées cet été. Et à en croire l’Agence France Presse, Oleg Petrov voit les choses en grand puisqu’il espère faire partir 30 joueurs ! Les joueurs de retour de prêt plus quelques éléments à forte valeur marchande comme Fodé Ballo Touré, Benoît Badiashile, Youssouf Fofana, Benjamin Henrichs ou même Wissam Ben Yedder, en cas d’offre folle, seront mis en première ligne. Mais tous ne seront pas vendus.

Comme la saison passée, l'axe Monaco-Cercle Bruges devrait bien fonctionner. Le club belge, qui appartient à Monaco, devrait récupérer plusieurs jeunes joueurs de l'ASM en quète de progression. D'autres joueurs devraient eux aussi prendre le pas des Sidibé, Aholou ou Chadli prêtés cette année. Quoi qu'il arrive, ce grand chambardement s'annonce périlleux entre volonté de se séparer des indésirables, besoin de récupérer de l’argent frais et nécessité de ne pas déséquilibrer une équipe dans le dur depuis deux ans. Le chantier est donc immense et devrait quoiqu’il arrive laisser des traces dans l’effectif d’un club qui ne peut plus vivre au-dessus de ses moyens surtout dans le contexte actuel…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires