AS Monaco : Kevin Volland, bourreau d'un soir du PSG

Un peu plus de deux mois après son arrivée à l'AS Monaco, Kevin Volland est déjà bien intégré. En l'absence de Wissam Ben Yedder, l'Allemand a porté son équipe face au Paris Saint-Germain, avec un doublé et un penalty obtenu.

Kevin Volland en action contre le Paris SG
Kevin Volland en action contre le Paris SG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Souvent, après le mercato, certains joueurs ont du mal à s'imposer et à faire leurs preuves dans leur nouvelle formation. C'est par exemple le cas de Jonathan David au LOSC. Mais certains s'adaptent très rapidement, comme un certain Kevin Volland. Arrivé sur le Rocher début septembre en provenance du Bayer Leverkusen, l'attaquant de 28 ans avait pour objectif d'accompagner Wissam Ben Yedder en attaque.

Rapidement, l'international allemand (10 sélections, 1 but) a frappé en délivrant deux passes décisives contre Strasbourg lors de la 5e journée. Mais il a dû attendre le 1er novembre et un match contre Bordeaux pour trouver le chemin des filets et ouvrir son compteur, avec un doublé. De quoi faire le plein de confiance. Et face au Paris SG vendredi soir, l'ancien joueur du Bayer a encore été décisif, lui qui a été élu homme du match par notre rédaction.

«Je me sens peut-être un peu plus à l'aise dans l'axe»

Titulaire devant aux côtés de Willem Geubbels (Wissam Ben Yedder était absent), Kevin Volland a, comme ses coéquipiers, traversé la première période. Pour mieux briller en seconde. Au retour des vestiaires, l'Allemand a d'abord fait preuve de sang-froid devant Keylor Navas pour relancer les siens (52e) avant de profiter d'un service de Cesc Fabregas sur l'égalisation (65e). Mais il ne s'est pas arrêté là puisqu'il a obtenu un penalty, transformé par l'Espagnol pour la victoire (84e).

Le natif de Marktoberdorf a donc écœuré les Parisiens en 45 minutes. Et il s'est réjoui de sa bonne forme au coup de sifflet final, sur Téléfoot La Chaîne : «je me sens peut-être un peu plus à l'aise dans l'axe en effet. Mais quand on est un nouveau joueur, il faut un petit peu de temps. Le championnat est différent par rapport au championnat allemand mais c'est plutôt bien en ce moment.» Une recrue de qualité tout simplement pour l'AS Monaco, qui s'est emparé provisoirement de la seconde place de L1.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires