Bordeaux : l'ancien président Jean-Louis Triaud sort du silence

Jean-Louis Triaud et Nicolas de Tavernost à Bordeaux.
Jean-Louis Triaud et Nicolas de Tavernost à Bordeaux. ©Maxppp

C'est une annonce qui a eu l'effet d'une bombe ce mardi dans le football français. Déjà relégué sportivement en Ligue 2, Bordeaux a été rétrogradé en National 1 par la DNCG puis par la Commission d'appel en raison de grosses difficultés économiques. Une situation qui confirme la chute du club depuis le rachat par des fonds d'investissement américains en 2018. Pour Sud Ouest, l'ancien président sous M6 Jean-Louis Triaud est revenu sur la situation dramatique de son club.

La suite après cette publicité

«Je suis à la fois surpris et déçu. La première chose que je me dis est : comment a-t-on pu tomber aussi bas sportivement ? Il aurait dû être possible de gagner durant la saison le match, ou les deux matchs qui auraient permis de se maintenir en Ligue 1. Le recrutement n’a pas été du niveau qualitatif espéré mais il y avait des effectifs inférieurs au nôtre. Si j’en crois les médias, la gestion sportive du groupe a laissé à désirer. Mais je ne m’attendais pas à cette équipe dernière avec si peu de points. Après, il y a une situation financière qui est très compliquée avec des pertes, des dettes et une gestion financière irresponsable sur ces dernières années.»

Plus d'infos

Commentaires