ASSE : la recette gagnante de Claude Puel

Leader de Ligue 1 avec le Stade Rennais avant le choc entre les deux équipes samedi après-midi, l'AS Saint-Etienne impressionne en ce début de saison. Une dynamique victorieuse insufflée par le technicien des Verts, homme de convictions. Entre choix déterminants dans la composition de son effectif, et ses préceptes de jeu, l'intéressé parfois critiqué, tire son épingle du jeu dans le Forez.

Claude Puel et Stéphane Ruffier lors d'un entraînement
Claude Puel et Stéphane Ruffier lors d'un entraînement ©Maxppp

L'AS Saint-Etienne renaît de ses cendres merci pour elle. Après un dernier exercice suffoquant (17ème de Ligue 1), le club stéphanois entrevoit la lumière. Leader du championnat après quatre journées, les Verts se sont déjà payés le scalp d'un gros poisson, l'Olympique de Marseille à l'Orange Vélodrome (2-0) avant la réception du Stade Rennais samedi (à suivre en live commenté sur notre site). Une renaissance opérée par le manager général stéphanois Claude Puel.

La suite après cette publicité

Et pourtant, le principal protagoniste a laissé circonspect plusieurs observateurs par ses choix détonants. Entre la mise au placard de Stéphane Ruffier très apprécié du peuple stéphanois, la volonté de se séparer de plusieurs cadres influents du vestiaire (Khazri, M'Vila, Boudebouz), et surtout de ne pas prolonger l'emblématique capitaine Loïc Perrin, Puel aurait pu se fourvoyer en prenant des décisions si radicales. Véritable bâtisseur, l'ancien manager de Leicester se distingue par ses convictions dans le fonctionnement d'un club au quotidien.

Claude Puel joue toujours la carte jeunes

Ultime preuve pour étayer ces propos : la prise de pouvoir des jeunes entamée depuis plusieurs semaines. Quand Mathieu Debuchy se blesse, c'est le jeune Aïmen Moueffek qui découvre les joutes hexagonales à l'Orange Vélodrome. Le jeune latéral droit stéphanois a ainsi rejoint les Fofana, Camara, Nordin ou encore Abi pépites estampillées ASSE. Outre les derniers cités, on pourrait également ajouter Maçon, Zaydou Youssouf ou encore Yvan Neyou et Adil Aouchiche recrues estivales stéphanoises. Après quatre journées, l'ancien coach des Foxes a utilisé 23 joueurs. Neuf sont formés au club, six n'avaient pas disputé la moindre minute en Ligue 1, et douze d'entre eux sont âgés de moins de 23 ans...

Des profils expérimentés encadrent cette jeunesse prometteuse comme Debuchy, Moulin, Bouanga et Kolodziejczak. Un cocktail gagnant en ce début de saison. Sur le terrain, les Verts incarnent à merveille les valeurs prônées par leur entraîneur : discipline tactique, rigueur, sacrifice, solidarité, spontanéité, avec un zeste de culot et une bonne dose de talent. Une identité collective forte défendue corps et âme par Claude Puel, soucieux de préserver l'équilibre de son groupe. Exit les égos surdimensionnés, à Saint-Etienne l'intérêt collectif prévaut. Autre aspect qui interpelle les observateurs depuis le retour de la Ligue 1 : cette faculté à répondre au défi physique imposé par l'adversité.

Wesley Fofana, une bataille capitale pour le projet de Claude Puel

Car l'ASSE a beau rayonner grâce à ses jeunes, ces derniers possèdent un gros volume de jeu. C'est aussi ça la méthode Puel, s'appuyer sur une préparation physique fastidieuse qui doit permettre aux joueurs de tenir la distance cette saison. Entraîneur, bâtisseur, Claude Puel sait également se muer en gardien du temple. Depuis plusieurs jours, Leicester effectue une cour assidue à Wesley Fofana. Le jeune défenseur central a clamé son désir de rallier les Foxes avant la fermeture du mercato. Plus que jamais sollicité sur le sujet, l'ancien entraîneur de l'OGC Nice plie mais ne rompt pas.

Figure de proue de la formation stéphanoise, Fofana représente l'avenir du club et un départ sonnerait comme un ultime camouflet. Conscient de l'enjeu, le technicien français cultive une certaine appétence à s'ériger comme l'ultime rempart d'un club. Sa persévérance peut-elle lui permettre de conserver Wesley Fofana cette saison ? Le jeune défenseur est courtisé par West Ham et surtout Leicester, qui n'a pas rendu les armes sur le sujet, mais les dirigeants anglais n'ont pas occulté que la ténacité restait une qualité propre à leur ancien coach... Personnage parfois clivant, la méthode Puel met en exergue une réelle volonté de façonner un club à son image. Et à Saint-Etienne, on s'en frotte les mains...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires