Super League : l'UEFA ne pourra pas sanctionner le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone

Le ministère de Justice suisse a fait savoir à l'UEFA et la FIFA qu'elles ne pourront pas sanctionner les clubs frondeurs.

Joan Laporta au centre, en compagnie de Florentino Pérez à sa gauche
Joan Laporta au centre, en compagnie de Florentino Pérez à sa gauche ©Maxppp
La suite après cette publicité

Aleksander Ceferin avait promis l'enfer aux deux ogres espagnols et à l'écurie turinoise. Depuis la naissance du projet Super League, l'UEFA a visiblement l'intention de tout faire pour punir les trois clubs qui sont encore impliqués dans le projet, dont ils sont d'ailleurs les principaux instigateurs. On évoquait déjà une interdiction de participer aux compétitions européennes pendant deux ans pour les Catalans, les Madrilènes et les Piémontais.

Mais finalement, Joan Laporta, Andrea Agnelli et Joan Laporta peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Effectivement, la Cadena SER vient de dévoiler une sacrée info : le Ministère de Justice suisse, dont dépend l'institution qui régit le football européen, a déjà fait savoir à l'UEFA et à la FIFA qu'elles ne pourront pas mener des représailles à l'encontre des clubs qui poussent pour la Super League. Si l'UEFA va donc au bout et décide de punir les trois clubs en question... c'est elle qui s'expose à des sanctions !

Ceferin ne pourra rien faire

Le quotidien AS dévoile plus de précisions et indique que la justice suisse s'appuie sur une décision d'un tribunal de Madrid, qui avait été portée jusqu'au Tribunal Européen du Luxembourg pour qu'elle s'applique à toutes les justices du continent. Les représentants des trois clubs s'appuient également sur des articles de loi qui indiquent que l'UEFA et la FIFA exercent un monopole sur l'organisation des compétitions de football qui n'est pas légitime.

L'UEFA et la FIFA ont en tout cas déjà été notifiées de la décision et une réaction officielle pourrait survenir dans les prochaines heures. Voilà qui vient frustrer les plans de Ceferin, qui tentera probablement de faire mal aux trois gros clubs en empruntant un autre chemin. Mais pour l'instant, la Super League mène la danse face à l'UEFA...

Plus d'infos

Commentaires