Équipe de France : quelles surprises pour l’Euro ?

Par Jordan Pardon
5 min.
Surprises @Maxppp

Ce jeudi, Didier Deschamps dévoilera sa liste pour l’Euro 2024, qui se déroulera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet. Si certains joueurs sont déjà assurés d’en faire partie, des incertitudes continuent d’exister, et quelques surprises pourraient même nous être réservées.

Didier Deschamps l’avait réaffirmé au mois de mars : il a déjà son «noyau dur» pour l’Euro, à savoir «un groupe de 16, 17, 18 ou 19 joueurs» sur qui il compte s’appuyer, sauf soucis physiques. Pour le reste, des incertitudes existaient dans son esprit et celui de son staff, et c’étaient certainement les états de forme des joueurs, qui allaient primer et conditionner ses derniers choix pour le tournoi. Mais aujourd’hui, à J-1 de l’annonce, une autre part de flou reste entretenue : celle de la structure de la liste.

La suite après cette publicité

S’il est autorisé à retenir 26 joueurs pour l’Euro, Deschamps a préféré botter en touche, lundi soir, lorsqu’il avait été questionné sur le sujet à la cérémonie des trophées UNFP. «Si je prends 26 joueurs, c’est que j’estimerai que c’est utile pour l’équipe de France. M’adapter, c’est mon maître-mot», avait-il aussi confié à l’AFP au début du mois. Et les surprises dans tout ça ? Il pourrait bien y en avoir quand même. «Ce n’est pas parce que je n’ai pas l’habitude d’appeler en phase finale des joueurs que je n’ai pas retenus avant que je vais m’en priver», avait-il répondu à une question portant sur la possible convocation de Bradley Barcola.

À lire Mais qu’arrive-t-il à Kylian Mbappé ?

Bradley Barcola et Ferland Mendy, ça se précise

Ces dernières heures, la possibilité de voir Bradley Barcola à l’Euro continue d’ailleurs de prendre de l’ampleur. C’est en tout cas le sens des informations dévoilées par Le Parisien ce mercredi matin. Sous l’effet conjugué de sa belle saison au PSG, et du possible forfait de Kingsley Coman, blessé, l’ex-Lyonnais aura son mot à dire au poste d’ailier. Ce sera également le cas de Ferland Mendy, pressenti pour remplacer Lucas Hernandez, forfait après avoir été victime d’une rupture des ligaments croisés avec le PSG. Excellent avec le Real Madrid cette saison, le latéral de 28 ans n’a plus été appelé depuis septembre 2022 chez les Bleus, mais devrait être préféré à Lucas Digne.

La suite après cette publicité

Au milieu de terrain, L’Équipe évoquait la possibilité de voir Didier Deschamps sélectionner 7 joueurs, en plus d’Antoine Griezmann. Un choix lié à l’état de forme d’Aurélien Tchouameni, qui sera appelé mais surveillé après sa récente blessure. Eduardo Camavinga, Adrien Rabiot, Youssouf Fofana et Warren Zaïre-Emery devraient eux aussi répondre à l’appel, mais c’est autour des deux dernières places que des doutes existent. À date, Jordan Veretout et Mattéo Guendouzi semblent tout de même partir avec une longueur d’avance, même si Khéphren Thuram avait déjà goûté aux Bleus il y a un an (le forfait de Boubacar Kamara est acté depuis février). En revanche, difficile d’imaginer N’Golo Kanté effectuer son retour chez les Bleus après 2 ans d’absence, même si l’ancien Blues s’est refait une santé en Arabie saoudite ces derniers mois.

En défense, quelques inconnues

Au poste de gardien de but, sauf coup de théâtre, Mike Maignan, Brice Samba et Alphonse Areola rempliront les cases. Le flou autour d’une possible première pour Lucas Chevalier, brillant avec Lille cette saison, a en revanche été balayé le week-end dernier lors de la rencontre face à Nantes. Sorti sur blessure, le portier de 22 ans a été opéré du genou et demeure même incertain pour les Jeux Olympiques. Quant à Guillaume Restes (18 ans), il semble encore trop vert pour intégrer le groupe tricolore, malgré des performances prometteuses avec Toulouse cette saison. C’est surtout en défense que le suspense reste total. Dans l’hypothèse où Didier Deschamps optait pour une liste de 26 joueurs, 9 défenseurs pourraient être appelés, si l’on s’appuie sur la manière de procéder du sélectionneur des Bleus à l’Euro 2021.

La suite après cette publicité

fais ta liste 26 euro

À droite, Malo Gusto aurait pu postuler, mais sa récente blessure a probablement refroidi Didier Deschamps (il n’a joué que 41 minutes depuis son retour). Comme nous l’évoquions hier, le profil de Mohamed Simakan pourrait, lui, coller aux exigences du staff tricolore, à savoir un défenseur polyvalent capable aussi bien d’évoluer dans le couloir qu’en tant que défenseur central. Après une belle saison avec Lille, il ne serait pas non plus insensé de voir Leny Yoro étrenner ce nouveau statut de joueur international cet été, mais les chances restent tout de même extrêmement minces. Aujourd’hui, Axel Disasi ou encore Jean-Clair Todibo partent avec de l’avance dans l’esprit de Deschamps. Castello Lukeba, intouchable à Leizpig et appelé en octobre après le forfait de Disasi, pourrait en revanche avoir sa carte à jouer. L’ex-Lyonnais a l’avantage d’être gaucher, un atout qui a souvent compté pour Deschamps.

La suite après cette publicité

Moussa Diaby pourrait être de la partie

De retour chez les Bleus en mars, Moussa Diaby (10 sélections) garde lui aussi la cote dans l’esprit de Didier Deschamps. Si l’on imaginait l’ailier d’Aston Villa être en balance avec Bradley Barcola pour l’Euro, l’idée de voir les deux joueurs être sélectionnés existe bien, à condition que Deschamps opte pour une liste de 25/26 joueurs, et que Kingsley Coman renonce à l’Euro.

Michael Olise, brillant depuis son retour de blessure avec Crystal Palace, aurait également pu candidater. Mais l’international espoir semble partir de trop loin. Quant à Christopher Nkunku, appelé à devenir un cadre de l’équipe de France, il a pu rejouer 45 minutes lors des deux dernières rencontres de Chelsea. Mais ce retour tardif à la compétition ne devrait pas offrir suffisamment de garanties à Didier Deschamps pour lui permettre de participer à son premier tournoi avec l’équipe de France. Réponse demain soir au JT de 20h00 même si, rappelons-le, les sélectionneurs auront jusqu’au 7 juin pour réadapter leur liste, date du dépôt officiel auprès de l’UEFA.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité