OL : quels joueurs vendent le plus de maillots ?

Par Dahbia Hattabi
5 min.
OL : quels joueurs vendent le plus de maillots ? @Maxppp

L'Olympique Lyonnais a des raisons d'être heureux. Si sur le plan sportif tout se passe plutôt bien, les Gones sont aussi en réussite sur le terrain du merchandising. Gros plan.

Un menu copieux. Cette semaine, l'Olympique Lyonnais va vivre la semaine la plus importante de son début de saison. Une semaine qui a plutôt bien débuté hier. En effet, les Gones n'ont fait qu'une bouchée de leur entrée puisqu'ils se sont imposés 2 à 0 face au FC Metz dimanche. Pour le plat de résistance, les Olympiens accueilleront Everton jeudi soir en Europa League. Enfin, en guise de dessert, les pensionnaires du Groupama Stadium termineront par un derby à Saint-Étienne dimanche prochain. Une semaine très importante sur le plan sportif qui aura aussi des répercussions au niveau de la billetterie et du merchandising. En ce qui concerne ce domaine-là, l'OL se porte plutôt bien depuis le début de la saison 2017-2018. Ce qui n'est pas surprenant à écouter Martial Nardone, Business Unit Director de l’OL. «Notre but est forcément de vendre le plus de maillots possible et de promouvoir l’image de l’Olympique Lyonnais à travers ces produits dérivés. Ce début de saison est bon. Il est dans la lignée des trois ou quatre précédents. Chaque année il y a un engouement qui est toujours plus fort et qui a bien sûr été accompagné de l’ouverture du Groupama Stadium à Décines. Ce n’est pas spécifique à cette saison».

La suite après cette publicité

Fekir, le plus gros vendeur de maillots chez les Gones

Pourtant, Lyon a vécu sans doute son intersaison la plus mouvementée de ces dernières années. Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso ou encore Maxime Gonalons ont quitté le navire. Des éléments qui faisaient partie des plus gros vendeurs de maillots de l'équipe. «L’année dernière, les meilleurs vendeurs étaient Lacazette, Memphis, Tolisso, Fekir et Lopes. Le capitaine Maxime Gonalons aussi». Mais la donne a logiquement changé cette année comme nous le précise Martial Nardone. «L’an dernier, on avait une tête d’affiche qui était nettement au-dessus de tout le monde. C’était Alexandre Lacazette. Ça représentait 30% des maillots. Cette année, la tête d’affiche est Nabil Fekir car il est à la fois performant, buteur, mais aussi capitaine. Donc le capitaine c’est aussi important pour le supporter. C'était le cas avec Maxime Gonalons dont le maillot était très bien vendu. Cette année, Nabil fait un très bon début de saison donc forcément les supporters ont envie d’avoir son maillot».

À lire OL : Pierre Sage est confiant pour la suite

Et cela se ressent au niveau des ventes. «Il y a une grande différence par rapport à l’année dernière. Nabil Fekir représentait 11% des ventes de maillots joueurs. Sur ce début de saison, Nabil c’est 30% des ventes. C’est le leader de l’équipe». Le mercato d'été a aussi eu un impact sur les ventes. «Avant le début de saison, l'arrivée des recrues avait peu d’impact. Bon nombre de supporters ne les connaissaient pas. Je ne sais pas si on peut mettre ça dans la caractéristique du supporter français qui attend de voir les premiers matches. Mais dès les premiers matches, ils ont été performants, ils ont marqué des buts. Donc tout de suite, on a vu la différence. Effectivement, ça a rapporté des ventes supplémentaires sur l’ensemble des produits». Mariano Diaz et Bertrand Traoré font partie des plus gros vendeurs de maillots chez les Gones comme nous l'explique Martial Nardone.

La suite après cette publicité

Les recrues boostent les ventes

«Juste derrière Nabil Fekir nous avons les trois autres attaquants : Mariano, Memphis et Bertrand Traoré. Cela représente pour chacun environ 20% des ventes de maillots. Les supporters sont toujours demandeurs des maillots des buteurs, des attaquants de pointe, des capitaines et des numéros 10. Donc là où l’an dernier on avait un joueur largement devant (Lacazette) puis Memphis qui arrivait derrière un peu plus loin sur la deuxième partie de saison, cette année, on a quand même quatre joueurs qui se dégagent. Grâce à cette multiplication du nombre de joueurs, on vend plus de maillots floqués joueurs». Mais d'autres petits "nouveaux" ont aussi de plus en plus de succès auprès des fans. C'est le cas du jeune Houssem Aouar, qui apparaît de plus en plus régulièrement cette saison. «Il y a plus de demandes pour Houssem Aouar, bien sûr. Comme Nabil Fekir qui, quand il a intégré le groupe pro, arrivait en cinquième ou sixième position des ventes de maillots, Houssem est déjà classé en 5e ou 6e position derrière les quatre attaquants». Une bonne nouvelle pour les Gones qui ont donc plusieurs têtes d'affiche cette année.

Certaines seront d'ailleurs à l'honneur puisque comme chaque année, le club rhodanien va sortir des gammes dédiées à quelques joueurs de l'équipe. «On avait fait faire un vote sur les réseaux sociaux sur un design de maillot à l’effigie du joueur. Les supporters avaient voté la semaine dernière. Les vidéos sont parties aujourd’hui (interview réalisée vendredi dernier, ndlr), on va sortir une gamme avec cinq ou six joueurs avec des maillots spécifiques». De quoi assurer à l'OL de nouvelles rentrées d'argent tant ces éléments suscitent l'engouement des fans. «L’année dernière pour Memphis, on avait environ 1500 personnes qui étaient là aux séances de dédicaces. On a fait le même type d’opération cette année. Il y a eu la séance avec Bertrand Traoré qui a été forte. On a eu une séance avec Nabil Fekir et Jordan Ferri en centre-ville où l’ensemble du pâté de maisons était noir de monde toute une partie de l’après-midi. Ça attire bien évidemment. Il y en a d’autres qui sont planifiées prochainement avec d’autres joueurs qui jouent le jeu et sont disponibles pour faire une photo, signer un autographe». L'OL a décidément des raisons d'être heureux...

La suite après cette publicité

Retrouvez l'ensemble des maillots de l'OL sur la boutique Foot.Fr

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité