Nice : Liverpool s’attaque à Florent Ghisolfi !

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Florent Ghisolfi @Maxppp

En quête d’un nouveau directeur sportif, les Reds ont sondé plusieurs profils. Dont celui d’un Florent Ghisolfi de plus en plus coté.

Le 26 janvier dernier, Jürgen Klopp mettait toute la planète football en émoi en annonçant son départ de Liverpool à la fin de la saison. L’Allemand a par la suite révélé qu’il avait prévenu les Reds de sa décision dès le mois de novembre dernier. Propriétaire du club de la Mersey, Fenway Sports Group (FSG) est donc confronté à un joli chantier. En plus de devoir trouver un coach qui saura bien utiliser l’héritage de Klopp, FSG va également devoir recruter un directeur sportif. Un poste dans l’organigramme liverpuldien qui a connu pas mal de bouleversements.

La suite après cette publicité

Après le départ en 2021 de Michael Edwards, le directeur sportif de tous les succès, Liverpool avait intronisé Jörg Schmadtke (qui occupait les mêmes fonctions à Wolfsbourg) en mai 2023. Mais quelques instants après l’annonce du départ de Klopp, Liverpool officialisait celui de Schmadtke. « Il a apporté une contribution précieuse, tant en termes de soutien à Jürgen Klopp qu’en termes de soutien et d’orientation de notre excellent département football », déclarait dans un communiqué Mike Gordon, le boss de FSG.

À lire Retournement total de situation pour Xavi au FC Barcelone, l’Angleterre choquée par Liverpool

Le travail de Ghisolfi paie

Schmadtke parti (fin janvier), le poste de directeur sportif est donc vacant. Mais selon The Athletic, le champion d’Europe 2019 cherche activement le profil idéal, car il faut absolument préparer l’avenir au plus vite. Le nom de l’ancien Rossonero Frederic Massara a été évoqué. Le Transalpin a l’avantage d’être libre de tout contrat depuis son départ de la cité lombarde en 2023. Mais le média anglais assure qu’un autre candidat plait également beaucoup à FSG. Il s’agit du Français Florent Ghisolfi. À seulement 38 ans, le directeur sportif de l’OGC Nice commence sérieusement à se faire un nom en dehors de nos frontières. En France, Ghisolfi s’est fait remarquer pour son travail impressionnant avec le RC Lens.

La suite après cette publicité

Coordinateur sportif des Sang-et-Or entre 2019 et 2022, le natif d’Aubagne a signé plusieurs coups d’éclat dans le Nord. Durant son mandat, il est à l’origine de la nomination de Franck Haise à la tête de l’équipe première en 2020. Un coup gagnant puisque les Artésiens ont retrouvé la Ligue 1 à l’issue de la saison. Et c’est à lui aussi que le RCL doit les bons coups mercato type Jonathan Clauss, Seko Fofana, Brice Samba ou encore Loïs Openda. Enfin, avec le Gym, qu’il a rejoint en 2022, Ghisolfi voit son travail payer. Aujourd’hui, les Aiglons, troisièmes du classement de Ligue 1, trustent le podium depuis le mois de septembre et sont plus que jamais en course pour une qualification en Ligue des Champions. Ghisolfi a donc tout pour plaire. Reste qu’il est sous contrat avec un club détenu par INEOS. Et pas sûr que le géant anglais, qui vient d’entrer dans le capital de Manchester United, soit d’accord pour faciliter les négociations avec son grand rival de la Mersey.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité