Le Real Madrid et le FC Barcelone signent un pacte surprenant !

Les directions des deux géants espagnols ont signé un pacte surprenant au cours de ces derniers jours.

Florentino Pérez et Joan Laporta, présidents du Real Madrid et du Barça, lors de l'hommage à Paco Gento
Florentino Pérez et Joan Laporta, présidents du Real Madrid et du Barça, lors de l'hommage à Paco Gento ©Maxppp
La suite après cette publicité

Beaucoup de choses séparent les deux ogres du football espagnol... mais bon nombre de choses les rapprochent également. Si les supporters des deux formations se vouent un certain mépris (toujours dans le cadre sportif) et continuent d'entretenir cette rivalité historique, les directions merengues et blaugranas sont plutôt proches et travaillent main dans la main dans de nombreux dossiers, comme celui de la Super League ou du deal CVC.

Et comme l'explique Marca, Joan Laporta et Florentino Pérez se respectent énormément, mais ils se craignent aussi. Ces derniers mois, les deux hommes d'affaires ont énormément discuté, de divers sujets, mais ont aussi trouvé un accord entre eux. C'est simple : le Real Madrid ne tentera pas de jouer de sale tours au Barça, et vice-versa. Un pacte de non-agression scellé par une poignée de main entre les deux hommes.

Un pacte historique

Tous deux ont ainsi promis de ne pas aller chercher des joueurs chez l'ennemi, ou de ne pas tenter de s'immiscer dans des dossiers un peu compliqués. Le Real Madrid ne tentera ainsi rien pour Gavi et Ronald Araujo, les deux dossiers chauds du moment pour Laporta. Les deux joueurs barcelonais, plus que prometteurs, sont effectivement en pleines discussions pour prolonger leur bail qui expire en 2023, et certaines rumeurs évoquaient un intérêt du Real Madrid, surtout pour l'Uruguayen. Il n'en sera donc rien.

Florentino Pérez a même personnellement assuré à Laporta qu'il ne tentera pas d'enrôler Araujo. Les deux hommes se sont aussi mis d'accord pour ne pas aller piocher dans les équipes de jeunes de leur rival historique et la seule possibilité de voir un joueur de l'équipe première ou du centre de formation rejoindre l'ennemi juré sera une fois que son contrat avec son club actuel aura pris fin. Ces dernières années, on sait que le Real Madrid avait tenté de jouer un sale coup au FC Barcelone dans le dossier Ilaix Moriba, en plus d'avoir chipé une pépite de la Masia comme Jaume Jardí.

Plus d'infos

Commentaires