Ligue des Champions : Arsenal fait honte à toute l’Angleterre

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Mikel Arteta @Maxppp

Battu hier soir par le FC Porto en Ligue des Champions, Arsenal prend cher.

«En général, quand tu gagnes, tu dis que tu as bien joué. Mais ce soir, c’était onze hommes contre onze enfants. Et si le résultat avait été le même à l’aller, cela aurait été normal. On n’arrête pas d’entendre qu’Arsenal c’est le beau football. Mais en football, ce n’est pas le tout de bien jouer au ballon. Il faut gagner des titres», avait déclaré en 2009 Patrice Evra, alors joueur de Manchester United. Quinze ans plus tard, les déclarations du Français n’ont malheureusement pas vieilli. Hier soir, les Gunners ont encore déçu lors d’un match très important en Ligue des champions.

La suite après cette publicité

Opposés au FC Porto, ils ont été battus 1 à 0 à la suite d’un but signé Galeno (90e+4). Mais plus que la défaite, qui ne condamne pas les Londoniens qui pourront encore se qualifier lors de la manche retour chez eux, c’est la prestation offerte par les Gunners qui fait jaser ce jeudi. La presse britannique ne s’est d’ailleurs pas privée pour tacler Arsenal, à l’image du Times qui a titré : «Pepe donne une leçon au naïf Arsenal en Ligue des champions». Le média a commenté ensuite : «l’équipe de Mikel Arteta manque de mordant en attaque sans attaquant axial reconnu.»

À lire Le Bayern Munich donne des nouvelles de Serge Gnabry

La presse massacre les Gunners

Même constat pour le Telegraph qui a lancé : «Arsenal produit l’une de ses pires performances sous Mikel Arteta lors de la défaite à Porto. Ce n’était pas le moment pour Arsenal de réaliser l’une de ses pires performances depuis quatre ans sous Mikel Arteta. Lors de leur retour tant attendu en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, ils ont subi une défaite méritée – et cela aurait pu être pire – contre un Porto en difficulté qui était entré dans cette confrontation avec l’espoir de limiter les dégâts plutôt que de les infliger. Ils étaient menés par Pepe, qui, à 41 ans en cinq jours, a plus d’apparitions que le onze de départ d’Arsenal réuni.»

La suite après cette publicité

La publication anglaise a ajouté : «Pepe a à peine eu à transpirer. Pour la première fois en deux ans, Arsenal n’a pas réussi à enregistrer un seul tir cadré. Le plus proche a été une tête de Gabriel au plus profond du temps additionnel (…) Ce fut aussi une mauvaise soirée pour Arteta. Tactiquement, il a eu du mal contre le pressing de Porto alors qu’il n’a utilisé qu’un seul remplaçant, le milieu défensif Jorginho (…) N’ayant plus atteint les quarts de finale de la Ligue des champions depuis 14 ans, ce n’était pas le moment pour Arsenal de produire une telle puanteur. Mais ils l’ont fait.»

Arsenal encore "naïf"

Les consultants n’ont pas été tendres non plus avec les pensionnaires de l’Emirates Stadium. Rio Ferdinand a notamment déclaré sur TNT Sports: «ils ont joué avec expérience et ils ont l’air difficiles à affronter et à battre. Ils ont rendu la tâche difficile à tous les niveaux à Arsenal. Au niveau du jeu, Arsenal ressemblait à une ombre lors des deux derniers matchs. Nous les avons vus en Premier League contre West Ham et Burnley. Là, c’est Porto. Il s’agit des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, dans un tout autre décor. »

La suite après cette publicité

Il a confié ensuite que les Gunners n’avaient pas été assez "cliniques" et qu’ils ont été naïfs en encaissant un but dans les arrêts de jeu. Une analyse avec laquelle Mikel Arteta n’est pas d’accord. En conférence de presse, le coach espagnol a assuré que ses joueurs ne sont pas naïfs et il a ensuite indiqué : «nous devons mieux gérer la situation. Nous ne pouvons pas gagner avec une telle gestion du ballon. Si vous voulez jouer les quarts de finale, vous devez battre votre adversaire et c’est ce que nous devrons faire à l’Emirates. Nous n’avons pas été une menace, nous avons manqué d’agressivité, surtout avec le ballon à l’approche de la zone de vérité. Nous pouvons faire mieux.» Il faudra sinon les Gunners passeront à la trappe le 12 mars.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité