Le PSG, Lorient et le TFC à la lutte pour une pépite tunisienne

Toujours à l'affut de bonnes affaires, les recruteurs des clubs de L1 font le tour de la planète à la recherche de bonnes affaires à moindre coût. Un jeune prodige tunisien aurait tapé dans l'oeil de plusieurs clubs français. Un solide milieu offensif de 20 ans qui aurait l'avantage de se retrouver libre de tout contrat.

Encore inconnue en France, une jeune pépite venant de Tunisie fait l'objet de toutes les convoitises. Âgé de 20 ans, Nour Hadria est considéré comme l'un des grands espoirs du football tunisien. Révélé lors de la Coupe du monde cadet 2007, où il inscrit 3 buts en 4 matches, il est rapidement éliminé par l'équipe de France de Damien Le Tallec et d'Henri Saivet.

La suite après cette publicité

Après avoir signé un contrat de deux ans et demi avec le Club Africain de Tunis, ce meneur de jeu au physique impressionnant (1m88 – 80 kg) a fait des débuts prometteurs avec son club formateur et se trouve aujourd'hui aux portes de l'équipe nationale. Au coeur d'un imbroglio juridique, le joueur se retrouve libre de s'engager dans le club de son choix. De quoi attiser la convoitise de nombreux clubs européens.

Malgré son jeune âge, Nour Hadria se sent prêt à quitter son pays pour tenter sa chance en Europe. Parmi les formations les plus intéressées, figurent le PSG, l' AS St-Etienne, Toulouse. Reste à savoir si ces trois formations de L1 tenteront un coup de poker en engageant ce jeune et prometteur milieu de terrain. Mais ces trois formations devront faire vite, car plusieurs clubs allemands lorgnent également sur le Tunisien, tels que le Bayer Leverkusen, Wolfsburg ou encore le HSV Hambourg.

Plus d'infos

Commentaires