Habib Diallo, la rocambolesque histoire du mercato estival

C'est la triste histoire du dernier jour du mercato estival 2020 : Habib Diallo a été transféré de Metz à Strasbourg apparemment contre son gré.

Habib Diallo fête un but face à Dijon en 2019
Habib Diallo fête un but face à Dijon en 2019 ©Maxppp

À chaque mercato ses belles histoires, et ses moins belles. Habib Diallo rentre dans la deuxième catégorie. Meilleur buteur du FC Metz depuis deux ans, en Ligue 2 puis en Ligue 1, l'attaquant sénégalais rêvait d'Angleterre. Les supporters lorrains, qui l'adoraient, s'étaient préparés au départ de leur homme fort, qui devait remplir les caisses du club. « Ce qui prime, c’est l’intérêt du club. Le plus important est donc qu’il soit bien vendu (soit le plus cher possible), même si c’est début octobre », disait ainsi l'entraîneur messin Vincent Hognon début août.

La suite après cette publicité

Mais l'Angleterre n'est pas venue, malgré des intérêts initiaux de clubs comme Tottenham ou Leeds. Et le FC Metz se demandait s'il allait pouvoir encaisser l'argent attendu. Jusqu'à l'arrivée de Strasbourg, le grand rival régional. En difficulté en ce début de championnat, et longuement privé de Mothiba, le club alsacien a débarqué avec une offre de 10 M€, plus des bonus. Moins que les 15 M€ souhaités mais une belle rentrée d'argent.

Diallo ne voulait pas aller à Strasbourg

Habib Diallo avait-il envie de rallier le RCSA ? Pas forcément, malgré les sourires de circonstance sur les photos publiées par le club alsacien. En privé, il semblerait bien qu'on lui ait forcé la main. C'est ce que le joueur a confié, cité par Foot Sénégal. « Il y a d'autres clubs qui sont venus se positionner, mais ils (les dirigeants, ndlr) ne sont pas reconnaissants et n'ont pas pris en compte mon choix. Ils m'ont obligé à signer pour Strasbourg ».

Sur les réseaux sociaux, les supporters messins crient leur mécontentement et ont lancé le hashtag #freehabib. Le club est la cible de leur courroux, pas le joueur, éminemment respecté après 7 ans passés en Lorraine. Diallo, après avoir contribué au maintien du FC Metz la saison passée, devra faire de même chez le club voisin, pour lequel il est devenu la recrue la plus chère de l'histoire.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires