Comment la France va jouer avec Karim Benzema pendant l'Euro

Tactique
où faire Karim Benzema pendant l'Euro
où faire Karim Benzema pendant l'Euro ©Maxppp

Après plus de 5 ans d'absence avec le maillot de l'équipe de France, Karim Benzema effectuera son grand retour lors de l'Euro 2020. Sauf grosse surprise, l'attaquant madrilène devrait être titularisé pendant la compétition par Didier Deschamps. Mais dans quel système ?

8 octobre 2015. C'est la date du dernier match de Karim Benzema avec l'équipe de France. Ce soir-là, à l'Allianz Riviera de Nice, Benzema avait été aligné dans un 4-3-3 accompagné de Griezmann et Matthieu Valbuena devant et avait inscrit un doublé. Il avait surtout laissé apparaître une belle complicité technique avec Antoine Griezmann, qui s'était matérialisée à la 35e minute avec un but de l'actuel joueur de FC Barcelone suite à une combinaison avec Benzema.

La suite après cette publicité

Depuis, presque 6 ans ont passé. L'équipe de France s'est reconstruite sans l'attaquant du Real Madrid et a même remporté une Coupe du monde et disputé une finale de l'Euro. Antoine Griezmann n'est aussi plus capable d'évoluer sur l'aile et Kylian Mbappé a émergé. Si bien que les configurations tactiques qu'a connues Karim Benzema avec le maillot bleu ne sont plus valables aujourd'hui et qu'il devra s'intégrer à de nouveaux systèmes où Antoine Griezmann et Kylian Mbappé paraissent incontournables. Comment Didier Deschamps peut-il s'y prendre ?

Le 4-3-1-2 asymétrique

Le dispositif tactique privilégié par Didier Deschamps lors des grandes rencontres ces cinq dernières années a été son 4-3-1-2 asymétrique, avec trois milieux polyvalents dont un excentré à gauche, un 10 (Antoine Griezmann) et deux attaquants dont un complètement excentré à droite. Après la version avec Matuidi lors de l'Euro 2016 et du Mondial 2018, Didier Deschamps a livré une version new-look au Portugal lors de Ligue des Nations fin 2020, avec Rabiot à la place de Matuidi en milieu excentré gauche et Martial à la place de Giroud devant (sans compter Coman en attaquant excentré droit à la place de Mbappé, blessé et absent pendant ce rassemblement des Bleus).

Le 4-3-1-2 asymétrique avec Benzema

Ce soir-là à Lisbonne, les Bleus avaient livré une très belle prestation grâce notamment à l'animation différente que permettait la présence de Rabiot et Martial, à la place de Matuidi et Giroud, dans le onze. On peut donc imaginer Karim Benzema à la place de Martial même si l'animation ne sera pas complètement identique vu le profil différent de l'attaquant du Real Madrid. Dans cette configuration et avec Benzema dans le onze, Rabiot devrait être moins offensif et moins se positionner dans les demi-espaces et dans l'axe pour laisser cette zone libre pour Karim Benzema et Antoine Griezmann. L'association des deux attaquants de Liga demeure très intéressante sur le papier car aucun des deux n'est un pur neuf, mais ils ont tous les deux une grande qualité de finition en plus de partager une grande qualité de création. Cela suggère que les deux joueurs intervertissent de rôle et de position. Quand Benzema sera en appui, Griezmann prendra la profondeur et inversement.

Le positionnement de Rabiot dans le cœur du jeu sur certaines séquences contre le Portugal L'adaptation de l'animation avec Benzema dans le onze avec un Rabiot moins offensif et Hernandez qui propose la profondeur à gauche

Mais bien évidemment, avoir ces deux joueurs-là dans le cœur du jeu permettra de libérer de l'espace sur les côtés dont pourra bénéficier Kylian Mbappé, qui est peut-être le grand gagnant du retour de Benzema avec les Bleus. L'attaquant parisien va pouvoir se gaver des bons ballons de Griezmann et de Benzema et la présence de ce trio infernal va donner des casse-têtes aux futurs adversaires des Bleus qui devront faire des choix et choisir leur poison.

Un exemple des permutations et des combinaisons entre Benzema et Griezmann au cœur du jeu qui fixeraient l'attention des défenseurs dont pourrait bénéficier Mbappé s'il attaque la profondeur

Ce 4-3-1-2 est sans doute le dispositif qui offre le plus d'équilibre à cette équipe, une notion très importante aux yeux du sélectionneur. Il a aussi l'avantage d'être bien connu et intégré par la majorité des joueurs de l'effectif. Seul Karim Benzema devra prendre ses repères rapidement, mais au vu de son intelligence tactique et de ses qualités techniques, cela ne devrait pas être un obstacle insurmontable.

Le 4-4-2 losange

Utilisé contre la Croatie et le Portugal en octobre 2020, le 4-4-2 losange est aussi une solution qui pourrait plaire à Didier Deschamps. Dans ce dispositif, il pourrait aussi aligner le trio Antoine Griezmann-Karim Benzema-Kylian Mbappé sans se déséquilibrer mais reste à régler la question de l'animation des couloirs. Antoine Griezmann devrait évoluer en 10 pour soutenir Kylian Mbappé, sans doute à gauche pour le mettre dans des dispositions qu'il privilégie, et Karim Benzema à droite, qui sans ailier à ses côtés pourrait avoir le loisir de dézoner.

Dans ce dispositif, les latéraux pourraient éventuellement jouer plus haut pour amener de la diversité sur les couloirs. Dans tous les cas, l'association du trio offensif et leur complémentarité offrent une grande richesse pour l'animation de ce 4-4-2 losange. On pourrait notamment voir Benzema en 10 et Griezmann plus haut sur quelques séquences.

Le 4-2-3-1, avec deux vrais ailiers

Le dispositif de départ avec l'allure la plus offensive serait un 4-2-3-1 (qui peut aussi être assimilé à un 4-4-2). On garderait la configuration avec Karim Benzema et Antoine Griezmann en 9 et 10 rapprochés mais au lieu d'avoir un milieu central excentré, il s'agirait d'aligner un vrai ailier de débordement comme Kingsley Coman ou Ousmane Dembélé. Dans ce dispositif, on peut même imaginer Didier Deschamps aligner Kylian Mbappé à gauche, pour le mettre dans une configuration plus proche de ce qu'il connaît au PSG.

Le 4-2-3-1 avec Mbappé à gauche

Dans ce dispositif, l'animation serait différente puisque Lucas Hernandez pourrait être moins offensif à gauche pour assurer l'équilibre défensif théoriquement perdu avec l'absence du troisième milieu axial (sans doute Rabiot).

L'animation possible de ce système avec toujours ces combinaisons entre Griezmann et Benzema dans le cœur du jeu et l'attaque de la profondeur par les ailiers. Derrière 6 joueurs assurent la transition défensive

Lors d'une interview axée sur la tactique sur Bein Sport, Didier Deschamps expliquait qu'un système avec 4 attaquants comme celui-ci nécessitait une bonne organisation sans ballon et donc un travail défensif particulier pour les ailiers.

Or, Kylian Mbappé se retrouve rarement dans une position où il doit défendre son couloir (au PSG il a plutôt tendance à défendre plus haut), mais on peut justement imaginer une organisation défensive différente avec Griezmann avec les 4 du milieu, Pogba à gauche, et Mbappé devant pour attaquer la profondeur en contre-attaque pour régler ce problème. C'est un dispositif qui pourrait être privilégié contre une équipe théoriquement plus faible comme la Hongrie, si elle joue en bloc bas.

Exemple de l'animation défensive dans ce 4-2-3-1 avec Mbappé plus haut pour jouer les contre-attaques

Le 3-5-2 et le 4-3-3

Autre option envisageable, le 3-5-2 qu'a aussi utilisé Didier Deschamps ces deux dernières années. Ce système serait théoriquement aussi très offensif puisqu'il permettrait d'aligner Griezmann en 10 et d'associer Karim Benzema avec un autre avant-centre, qui pourrait être Mbappé ou Oliver Giroud.

Le 3-5-2 avec Benzema et Mbappé Le 3-5-2 avec Benzema et Giroud

Dans ce dispositif, Karim Benzema aurait sans doute moins de liberté et moins d'occasions de décrocher pour ne pas empiéter sur la zone d'influence d'Antoine Griezmann. Cette option paraît donc moins intéressante sur le papier avec Benzema, car elle le limiterait. Elle pourrait être envisagée sans lui avec un duo Mbappé-Giroud devant soutenu par Griezmann en 10.

Le 3-5-2 sans Benzema

Autre option, le 4-3-3 pointe basse, mais cela signifierait sacrifier Antoine Griezmann, qui ne peut plus être aligné sur un côté aujourd'hui. Cela serait tout de même une configuration très intéressante pour les Bleus et pour Karim Benzema qui évoluerait dans un système qu'il connaît très bien au Real Madrid et dans une position qu'il sublime depuis plusieurs années maintenant. Avoir Karim Benzema, en "faux neuf" avec deux ailiers très rapides et trois milieux récupérateurs derrière qui ont du ballon demeure aussi très alléchant sur le papier, mais encore faut-il oser se passer d'Antoine Griezmann.

Le 4-3-3 avec Benzema, une option très alléchante sur le papier

Dans tous les cas, la présence de Karim Benzema offre une multitude d'options de qualité à Didier Deschamps car l'association de trois joueurs offensifs de la qualité de Griezmann, Benzema, Mbappé dont les profils sont complémentaires et qui parlent le même football est une chance incroyable pour un sélectionneur. On a donc hâte de découvrir ça sur le terrain. Peu importe la configuration et le dispositif tactique.