OM : Geoffrey Kondogbia, retour au premier plan

Par Josué Cassé
5 min.
Geoffrey Kondogbia en action avec l'OM @Maxppp

Gêné par les blessures depuis son arrivée dans la cité phocéenne, Geoffrey Kondogbia retrouve de sa superbe ces dernières semaines. Pilier central de l’entrejeu olympien en l’absence de Valentin Rongier, l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid symbolise, à lui seul, le renouveau marseillais depuis l’intronisation de Jean-Louis Gasset sur le banc de l’OM.

Neuvième de Ligue 1 avant de se déplacer, samedi soir, sur la pelouse de Clermont, l’Olympique de Marseille veut confirmer son renouveau. Après des semaines marquées par une crise de résultats et le départ précipité de Gennaro Gattuso, les Olympiens ont su redresser la barre sous la houlette de Jean-Louis Gasset, appelé au pied levé le 20 février dernier. Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa où ils retrouveront le Villarreal de Marcelino, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang ont également retrouvé le chemin du succès en championnat en terrassant (4-1) le Montpellier HSC. Plus à l’aise dans le 3-5-2 réinstallé par l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire, l’OM peut, par ailleurs, s’appuyer sur certaines individualités retrouvées. Dans cette optique, comment ne pas évoquer le retour en forme d’un certain Geoffrey Kondogbia (31 ans). Recruté cet été par les dirigeants phocéens contre 8 millions d’euros, le milieu de terrain centrafricain (11 sélections, 2 buts) constitue, aujourd’hui, un élément capital du dispositif marseillais.

La suite après cette publicité

Des débuts tronqués par les blessures…

Pourtant, tout n’a pas été simple. Rapidement ralenti par diverses blessures (adducteurs, genou), le natif de Nemours n’a jamais réellement eu l’opportunité d’enchaîner les prestations de haute volée sur la Canebière. Par séquences, l’ancien joueur de l’Inter Milan et de l’Atlético de Madrid a toutefois montré tout ce qu’il pouvait apporter au collectif olympien. Précieux dans le duel, omniprésent dans l’impact et doté d’une très belle vision du jeu, il a régulièrement porté les siens. Auteur de 24 matches sur 35 possibles depuis le début de la saison (10 rencontres manquées pour cause de blessure, 1 match de suspension), Kondogbia veut désormais confirmer sa prise de pouvoir sur la durée. «Je me sens bien, physiquement. J’espère pouvoir enchaîner, je n’ai pas été aidé ces derniers temps, il faut l’accepter, ça fait partie du football. J’essaie d’enchaîner et de pouvoir sortir de cette épreuve. C’est toujours difficile, on veut jouer tous les matchs, aider et gagner. C’est frustrant mais c’est la réalité du football», confiait notamment l’intéressé.

À lire Ligue Europa, OM : la durée d’absence de Quentin Merlin est tombée

En l’absence de Valentin Rongier, victime d’une fracture de la rotule du genou gauche et absent pour plusieurs semaines, le gaucher d’1m88 serre les dents malgré une fragilité physique avérée. Lors des 16 derniers matches de Ligue 1, il n’a ainsi été absent qu’à quatre reprises. Une régularité certaine prouvant la force de caractère de celui qui voit son contrat courir jusqu’en juin 2027 et permettant à l’OM de s’appuyer sur un cadre influent. À ce titre, rappelons que l’OM a remporté 9 de ces matchs, soit 47% de victoires quand Kondogbia, titulaire à 19 reprises depuis le début de son aventure marseillaise, a été aligné. Sans lui, ou lorsqu’il n’a pas débuté, l’OM n’a en revanche gagné que 5 fois sur 16, soit 31% de victoires seulement. Si l’impact de l’ancien international français se vérifie donc sur le plan statistique, l’impression visuelle ne trompe pas non plus. Leader technique des Phocéens sur le terrain, le numéro 19 soulage ses partenaires par sa capacité à contrôler le tempo.

La suite après cette publicité

Leader sur le terrain et en dehors

Transversales précises, alternance entre jeu court et jeu long, intensité physique de tous les instants… Geoffrey Kondogbia se distingue également par son autorité dans le vestiaire. Capitaine de l’OM à trois reprises depuis le début de l’exercice 2023-2024, le milieu de 31 ans s’impose alors naturellement comme l’un des tauliers de groupe olympien aux côtés de Samuel Gigot, Valentin Rongier, Jordan Veretout ou encore Pierre-Emerick Aubameyang. Interrogé après la victoire face au Shakhtar Donetsk, l’attaquant gabonais ne manquait d’ailleurs pas de souligner l’importance de l’ancien intériste dans la cité phocéenne. «Avec Kondogbia, on se serre les coudes, on essaie d’apporter, ça peut aider et rassurer. Je pense que c’est le meilleur moyen de communiquer avec le groupe. On essaie aussi d’apporter de la bonne humeur, c’est important, il faut tenir quand tout le monde est contre nous. Kondo a toujours les bons mots quand il le faut». Buteur et grand artisan de la qualification glanée aux dépens des Ukrainiens, le Centrafricain a confirmé son retour au premier plan face aux Héraultais le week-end dernier (100% de duels gagnés, 6 ballons récupérés, 3 interceptions).

Classement live

Une nouvelle fois attendu dans le onze marseillais sur la pelouse de Gabriel-Montpied, ce samedi soir (21h), lors de la 24e journée de Ligue 1, Kondogbia aura donc forcément à cœur de faire taire les mauvaises langues sur son état physique et de porter les siens vers un avenir radieux. «Je ne suis pas du genre à être inquiet. L’espoir est important, aujourd’hui, on a pas mal de choses à jouer. Je suis rempli d’espoir et de confiance. Il y a des choses à améliorer, on est conscient de notre réalité. On est encore dans la course pour quasiment toutes les compétitions. Il y a un bel état d’esprit. Les coéquipiers sont impliqués. Le plus important est le quotidien. C’est une chose sur laquelle il faut s’appuyer», affirmait, à ce titre, le principal concerné en conférence de presse. De son côté, Jean-Louis Gasset - qui peut également compter sur Jean Onana, Azzedine Ounahi mais également Pape Gueye (de retour dans le groupe olympien) - se devra quant à lui de gérer au mieux un joueur, aujourd’hui moins disposé à enchaîner les rencontres que par le passé. Une chose est sûre, l’OM aura besoin d’un Geoffrey Kondogbia au top de sa forme pour remplir ses objectifs.

La suite après cette publicité

Parions Sport en Ligne et Foot Mercato vous offrent jusqu’à 85€ offerts et 15€ sans dépôt avec le code FM15, de quoi parier sur une victoire de l’OM 2-1 face à Clermont et tenter de gagner jusqu’à 620€.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité