Les deux grands espoirs ciblés par Rennes pour la fin du mercato

A une semaine de la fin du mercato, le Stade Rennais est sur tous les fronts. Après avoir bouclé la signature d’Alfred Gomis pour le poste de gardien et d’espérer la venue d’un nouveau défenseur central, Florian Maurice continue de négocier pour Jeff-Reine Adélaide. Mais en parallèle, il continue de scruter le marché européen et cible deux pépites du football mondial, à savoir Gabriel Veron (Palmeiras) et Mohamed Ihattaren (PSV).

Gabriel Veron en action avec le Brésil à la Coupe du Monde U17
Gabriel Veron en action avec le Brésil à la Coupe du Monde U17 ©Maxppp
La suite après cette publicité

À quelques semaines de son entrée en lice en phase de groupes de la Ligue des champions, Rennes, leader du championnat de France, n’est pas encore rassasié. Après avoir recruté le défenseur central Nayef Aguerd, les attaquants français Martin Terrier et Serhou Guirassy et très bientôt le gardien Alfred Gomis, voire Jeff Reine-Adélaïde, le club breton cherche toujours à se renforcer sur les ailes. Après avoir tenté Jérémie Boga, l'international ivoirien de Sassuolo finalement trop cher, le Stade Rennais se penche désormais sur deux grands talents dribbleurs et rapides de 18 ans bien connus des recruteurs, à savoir Gabriel Veron, la pépite de Palmeiras et Mohamed Ihattaren, le phénomène du PSV Eindhoven.

Florian Maurice a d’ailleurs d’ores et déjà contacté le représentant du grand espoir brésilien pour lui faire part de son intérêt. Réceptif, le joueur âgé de 18 ans, qui s'appelle Veron en référence à l'ancienne star argentine, est séduit par la perspective d'évoluer en France. Pour le moment, aucune offre n’a encore été formulée pour le natif d'Assu. Le club brésilien demande au moins 25 M€ pour sa pépite, pisté également par Barcelone, l’Atlético Madrid, le Bayern Munich, le Borussia Dortmund, le Benfica et la Juventus. Auteur de 2 buts en 5 matches cette saison en championnat avec Palmeiras, celui qui s’était fait remarquer à la Coupe du Monde U17 avec le Brésil il y a quelques mois, en finissant meilleur joueur du tournoi devant le milieu français de Saint-Etienne Adil Aouchiche, pourrait bien débarquer en Europe plus rapidement que prévu.

Quant à l’autre joueur visé par l’ancien homme fort du mercato de l’OL, Mohamed Ihattaren, c’est ni plus ni moins que l’un des plus grands talents du football néerlandais. Après des débuts au PSV à l'âge de 16 ans, le natif d'Utrecht s'impose rapidement dans le club d'Eindhoven et brille aussi bien en Eredivise (3 buts et 4 passes décisives en 22 matches) qu'en Ligue Europa (1 but et 2 passes décisives en 6 matches). Sa capacité à faire la différence balle au pied aussi bien du pied droit que du pied gauche, son accélération et ses dribbles font des ravages et tapent dans l'oeil du sélectionneur intérimaire des Pays-Bas qui le convoque au dernier rassemblement des Orange au grand dam des supporters du Maroc, qui rêvaient de le voir porter la sélection des Lions de l'Atlas. Du côté des Pays-Bas, on lui prête des relations compliquées avec le rugueux coach allemand du PSV Roger Schmidt et cela pourrait bien le pousser au départ. Une aubaine pour Rennes ? Mais comme Jérémie Boga ou Gabriel Veron, Mohamed Ihattaren est cher très cher et le ticket d'entrée est au minimum à 20 M€... En parallèle, Rennes est aussi attentif à la situation de Jérémy Doku  (18 ans, juin 2022). Auteur d'une saison prometteuse avec Anderlecht, l'international belge (2 sélections, 1 but) suscite déjà de nombreuses convoitises, notamment en Italie et en Angleterre.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires